Senekal parle avec ses mots

Comme évoqué dans mes chroniques précédentes (« Chaises musicales et rugby basque »), j’étais troublé par le silence de Dewald Senekal. Plus exactement par le peu d’empressement à le solliciter, recueillir son avis. Comme si le droit de parole lui fut accordé chichement, les professionnels allant au « plus parleur »- je n’ai pas dit « hâbleur »- ce qui se conçoit facilement en évoquant l’Aviron Bayonnais. Comme le bal est … Continuer de lire Senekal parle avec ses mots