De rose vêtue

  Le marquage-maquillage au sol, plutôt dans  un style, bandes qui se croisent, en évitant de se marcher dessus…Pas évident. L’immeuble est habillé, par un styliste local. Quelque entreprise dont il s’agisse, on aimerait que les travaux durent. Une parure rose, transparente de surcroît, pour oublier un ciel ni cotonneux, ni moutonneux…Gris variable. Une  masse diffuse, confuse, en retard déjà…Comme la construction. Une construction dans … Continuer de lire De rose vêtue

Ascensor para el servicio, beaucoup plus paisible que « L’ascenseur pour l’échafaud »* !

    Gare de Bilbao. Ce matin de dimanche. Des employés-hommes et femmes- du service de nettoyage, en tenue fluorescente, le verbe haut. Quittant leur pause-café et la terrasse en  » Agur » guillerets. Je m’enquiers des toilettes. C’est à l’étage, en prenant l’ascenseur. Je monte donc. L’étage est désert . Un grand miroir dans le fond. En sortant, comme j’attends l’ascenseur qui me ramène vers … Continuer de lire Ascensor para el servicio, beaucoup plus paisible que « L’ascenseur pour l’échafaud »* !