LEIKEITIO PORTUA…

Ils ne sont plus que deux. Un vert et un rouge. Quoique. Le vert se décline en bleu aussi. Avec une effigie révolutionnaire en figure de proue. Ondarzabal, il s’appelle. Le navire vert affiche « hasta la victoria siempre » et le Che sur fond rouge. Kalamua, le rouge, semble ancré dans ses convictions. Comme mon voisin de terrasse qui vient de se lever. Un homme jeune … Continuer de lire LEIKEITIO PORTUA…