La fin douloureuse du parapluie

C’est la complainte du parapluie. Une vie passée à parer. Une ambition dévorante, qui conduit sûrement à la défaite. Celle du pare-brise, du paratonnerre, celle enfin du pare-soleil. Tous ces ustensiles qui se sont attaqués à des montagnes. Des astres, voire. Pour celui-ci, l’échec patent est retranscrit encore plus durement. Même pas enfoui dans sa sépulture. Même plus à l’abri des regards. Les barreaux ajoutent … Continuer de lire La fin douloureuse du parapluie

« Refroiffement »

Difficile à admettre. Mais il semblerait que contrairement à ce qui se dit, l’Océan a reculé. A Guéthary, en tous cas. Oh, pas de beaucoup, je vous le concède, mais c’est à noter, n’est-ce-pas ?!…Ce panneau en atteste, à une centaine de mètres du rivage. L’évolution des espèces est cependant confirmée, elle. Les baleines, en effet, n’empruntent plus ce chemin, se tenant par la taille, … Continuer de lire « Refroiffement »

Juillet discret pour commencer

    Il fait tristounet, à Cambo les Bains. De la pluie, comme si les curistes n’avaient pas fermé les robinets des douches au jet, avant d’aller se promener. Se promener ? La balade du jour a tourné court. Pas de touristes dans les rues. Ni en terrasses de café. Le contraste avec le marché du vendredi matin, la veille, est saisissant. Avec ces dames, … Continuer de lire Juillet discret pour commencer