Cathédrale et cie…

Si j’avais du pognon, Je créerais une fondation. Le fondement serait de récupérer La plupart des sous distribués. Je finirais par décider De ce qui est bon, beau, De bon goût et de mauvais Comme il me plairait. Je bénéficierais – combien j’aime ce mot !!!- D’indulgences, à plusieurs étages. Dans l’opinion publique -« la volaille qui fait l’opinion »- Ou ma générosité intéressée, ferait dégouliner les … Continuer de lire Cathédrale et cie…

Humeur de fin de semaine

Du mimosa. Parfois même le parfum. Si, si, depuis la voiture. Un mimosa sur la hauteur, prés d’Aritzeta, d’autres par-ci, par-là. Mimosas du Pays Basque. D’ailleurs aussi, évidemment. En minorité entre Bilbao et Lequeitio. Très largement battus par les eucalyptus. Des bas côté d’aiguille de pins et de feuilles d’eucalyptus. Des arbres en masse, de temps en temps un bout d’Océan, par cette belle départementale. … Continuer de lire Humeur de fin de semaine

Vendredi de marché à Saint-Palais

« Vous avez de la choucroute ? »… Non, il n’en a pas. Des boudins, des saucisses, de la viande, oui, mais pas de choucroute. Le marché est peu fréquenté. Il fait froid. Neuf heures. Le thermomètre vient d’en finir avec sa dette. Pour autant, il n’affiche pas de bénéfice. Tout juste au-dessus de zéro. Au café, le brouhaha est plus fort depuis dix heures. Une présence … Continuer de lire Vendredi de marché à Saint-Palais

« L’espagnol, je l’ai appris au collège… »

Un entretien cordial à la télévision. Deux joueurs de football ; Buffon, gardien de but italien, jouant au Paris Saint-Germain, Boghossian, ex-joueur, aujourd’hui consultant. Dans un fond sombre, les deux sont tout sourire. Heureux d’évoquer le  présent et le passé, leurs liens. Nous sommes très peu dans le café, à Saint-Palais. A cet instant, la conversation est italienne. On l’entend distinctement. Ces deux-là, comme dans … Continuer de lire « L’espagnol, je l’ai appris au collège… »

Samedi 15 décembre

J’aimerais pas vivre ce samedi, comme le précédent. « Scotché » au téléviseur. Avec une chaîne d’information en continu. Un canal de confiscation. Confiscation de la parole, de la revendication, du spontané, du vivant. Des témoins professionnels qui photographient, tendent les micros, filment. D’ autres témoins professionnels qui filment ceux qui filment. Des caméras installées en hauteur. Comme pour des retransmissions d’événements sportifs. Du travail bien fait. … Continuer de lire Samedi 15 décembre

Le foot à l’Elysée

Il fallait passer à l’Elysée. Saluer le locataire, qui vit là en couple, comment l’ignorer ?!… Il fallait passer là, par cette case. Le locataire avait des choses à dire, encore et encore. Des choses à affirmer, façon branchée avec ce social qui « nous coûterait un pognon de dingue », des choses à lancer pour gagner les réactionnaires et les français les plus conservateurs :  l’idée … Continuer de lire Le foot à l’Elysée

D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Il reste cinq minutes à jouer. De dos au comptoir, ils continuent de regarder la télévision. Grand écran, s’il vous plaît. Pas de commentaires. Les Noirs de Nouvelle-Zélande, impressionnants jusque chez Chiquito. Forcément le silence. Le monsieur au bout, dans l’arrondi (!) du comptoir tient le journal à deux mains. Visiblement pas enclin à le passer au contact. Il savoure le dernier essai. Magnifique. Le … Continuer de lire D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Injonction paradoxale

Injonction paradoxale : message comportant deux affirmations incompatibles émis par une personne dominante. Exemple : « Sois spontané »… Ici figure un stock d’injonctions paradoxales. D’une composition altérée. Du sucre, de la caféine, d’autres éléments qui soi-disant, voudraient notre bien. Une composition puis une posologie, savamment ordonnées pour créer le désordre. Un désordre instillé par la publicité, cette pute qui a brouillé nos sensations, nos émotions, nous … Continuer de lire Injonction paradoxale

Lafond s’en mêle encore…

« …Moi je crois qu’un matin, un matin, la fenêtre va s’ouvrir et le soleil va rentrer dans ce vestiaire… » Oui, assurément. Les incantations de Lafond, cette intuition exacerbée et son esprit critique- toujours dirigé contre les mêmes…-sont un régal. Le tout ponctué de ses inspirations puissantes, qui font se gonfler la chemise, bras croisés devant la poitrine, comme un coq prêt à en découdre. Juste … Continuer de lire Lafond s’en mêle encore…

Dimanche au café…Athletico 2…

Du café du dimanche matin. Celui de ceux qui traînent.  Pas pressés de commencer. De ceux qui se sont avancés. Rapides, davantage que lève-tôt. Surtout s’il s’agit de ne pas commencer. De commencer sans être soumis. A horaires. A être. A faire. A dire. A sourire. A moucher son nez, doucement. Comme s’il agissait de respirer, d’expectorer, d’éternuer « léger ». Sans se lâcher. Ne pas faire … Continuer de lire Dimanche au café…Athletico 2…