Pharmacité et derby

  Lu à Biarritz, ce jour, devant une pharmacie. S’agit-il d’une annonce de circonstance, dans cette époque de suprématie locale à assumer, dés demain, dans le derby Biarritz/ Bayonne ? ! Côté des perdants, nul besoin de se rendre à la pharmacie et encore moins de médicament. La défaite sera la raison du mal. La déprime s’estompera donc, avec la prochaine victoire. Agur Continuer de lire Pharmacité et derby

Parité bien ordonnée…

Ainsi, dans un mimétisme confondant, le Biarritz Olympique a, lui aussi, réalisé un match « nul ». Un match de jeudi, venant aprés le match du dimanche. Vingt-huit points, deux fois à Jean Dauger, trente-trois points deux fois à Aguilera. Les Biarrots n’ont pas marqué les derniers, ils ont plutôt concédé ce que les Bayonnais avaient arraché. Pour le reste, le temps nous éclairera. Comme il se … Continuer de lire Parité bien ordonnée…

« When the Saints go marching in »…à Jean Dauger

Nous sommes à la soixante-dixième minute. La fin approche. D’un beau match de rugby, disputé. Les préfectoraux landais ne veulent pas céder, mais Bayonne ne veut pas perdre. Les jaune et noir défendent superbement. Agressifs, en ligne, venant chercher haut les Basques. Alors le public de Jean Dauger, qui vibre et veut vibrer encore, soutient son équipe  à pleins poumons. L’arbitrage aussi. Pour ne pas … Continuer de lire « When the Saints go marching in »…à Jean Dauger

Bons débuts

Commencer. Bien commencer. En gagnant. Le vendredi pour l’un et le samedi pour l’autre. Une victoire à Aguilera, un feu d’artifice. C’est le quinze août qui dure. Une victoire à Jean Dauger devant un public nombreux. Du soleil, mais pas étouffant. Du rugby, pas au plus haut niveau, mais pas loin… Le dimanche, les suiveurs troquent leurs chaussures à crampons pour du léger. La plaisanterie … Continuer de lire Bons débuts

D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Il reste cinq minutes à jouer. De dos au comptoir, ils continuent de regarder la télévision. Grand écran, s’il vous plaît. Pas de commentaires. Les Noirs de Nouvelle-Zélande, impressionnants jusque chez Chiquito. Forcément le silence. Le monsieur au bout, dans l’arrondi (!) du comptoir tient le journal à deux mains. Visiblement pas enclin à le passer au contact. Il savoure le dernier essai. Magnifique. Le … Continuer de lire D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Charité bien ordonnée…

Sur le site Rugbyrama, le communiqué suivant du Biarritz Olympique Pays Basque : « Aux actionnaires, aux partenaires, aux sociétaires, aux bénévoles, et aux salariés ainsi qu’à toutes les personnes qui composent la grande famille du Biarritz Olympique, nous souhaitons manifester notre enthousiasme, notre motivation et notre impatience pour écrire tous ensemble de nouvelles pages dans le grand livre du Rugby. » La grande famille du Biarritz … Continuer de lire Charité bien ordonnée…

« Amis basques »…

Ce qu’il y a de bien avec Jean-Baptiste Lafond, c’est qu’il parle. Beaucoup. Souvent. Même ses silences, bras croisés, sans argument, sont amusants. Il parle. Il est payé pour cela. De temps en temps, il feint d’être libre, de prendre des risques. Comme s’il pouvait taper dans le Rugby et le Top 14 , comme il ne serait lié à aucune des parties prenantes . … Continuer de lire « Amis basques »…

Rugby ; dernier samedi d’avril

Avril. Célèbre pour ses couleurs. Vertes, ici. Peut-être pour cela que les gens d’Hego Euskadi se sentent proches des Irlandais. En tous cas, question « vert », on peut le disputer au monde entier. Tous les verts. Tous sont là. Absinthe, amande, anis, bouteille, épinard, poireau, pomme… J’en passe. Pas forcément un vert issu du jaune et du bleu. Non, un vert de végétaux arrosés et sans … Continuer de lire Rugby ; dernier samedi d’avril

Rugby mesclagne…à Biayonne

Pour fêter le Printemps. Jean-Baptiste Lafond et ses commentaires éclairés, son analyse pertinente et ses arguments. Sa pensée éclairée, bref…Lorenzetti, le Président qui crie à la mi-temps, Harinordoquy, la caution, l’homme au franc-parler, Dourthe le timide amoureux de l’Adour, Bru l’homme de l’ombre, en quête de lumière aprés ces années France. Donc, Lorenzetti achète la Côte Basque, depuis Hendaye jusqu’à Boucau. Lafond a organisé la … Continuer de lire Rugby mesclagne…à Biayonne

Point de non-retour

      Alors nous sommes montés. Tant d’années aprés. Nous avons évolué aussi. Nous sommes venus en nombre, mais pas exclusivement des « mâles », comme à l’époque. La côte a passé vite. Je l’ai trouvé bien plus douce. Peut-être aussi le plaisir de refaire ce trajet, vers le plateau-haut de Boucau. Evidemment, l’époque n’est plus aux pèlerins venus en masse. Aux voitures qui empiétaient sur … Continuer de lire Point de non-retour