Conversations…

Là, là tout de suite, la discussion n’est pas entre douceur humide ou froid sec. Non, ç’aurait été trop simple. Douceur humide, couleurs  vertes au Pays Basque, tout ça, ça y est, vous vous remémorez ?!… Ce froid que l’on ne connaît pas et qui nous va si bien, parce qu’au moins les microbes, et c’est plus sain, et patati…Non, cette question fondamentale, maintes fois … Continuer de lire Conversations…

Animaux dedans

C’est l’hiver. Il ne fait pourtant pas froid, ici. C’est quand même l’hiver. Les animaux sont rentrés. Il y a bien deux ou trois troupeaux de moutons, dehors encore. Une grosse tête d’épingle sur laquelle on aurait collé des cheveux de laine. Le tout posé sur une toile verte, un peu abrupte. Avant Hiribehere, les vaches, depuis leur quartier d’hiver, regardent passer les voitures. Elles … Continuer de lire Animaux dedans

Bide* movie ; Saint-Palais, Itxassou

De jolies départementales qu’on enfile en regardant devant et sur les côtés. Des moutons. Les plus nombreux. Épars, en grappes, guidés par un beltz*-ici le noir vaut des dizaines de blancs- des vaches, des chevaux. Par ordre décroissant de population. Les ovins sont accompagnés par des pâtres en quad, avec un casque de bicyclette -pour la version « enfants »- ou par un bipède qui marche devant. … Continuer de lire Bide* movie ; Saint-Palais, Itxassou

Expressions

Un fil à la patte. Avoir des obligations, ne pas être libre d’agir. Effectivement, le cochon est retenu. Suspendu. Plus que par un fil et de surcroît, enchaîné. En vitrine ; digne d’une devanture maso. Du métal, pour maintenir le tout, la patte en l’air, sous les projecteurs, en train de transpirer. Des morceaux en monceaux, des quartiers de viande qui ne dit pas toujours ses … Continuer de lire Expressions

Abrazo

…Et l’étreinte vient. Forcément fusionnelle. De s’être longtemps retenus. D’une célébration, tout à la fois d’attente et de crispations, de délivrance et de joie, de bras qui s’étaient oubliés – ce qui est facilement compréhensible s’agissant de nos ancêtres… Nous avons l’avantage d’avoir pris notre destin, à bras-le-corps. D’un William Webb Ellis, « avec un parfait mépris pour les règles de football, tel que joué à … Continuer de lire Abrazo

Des chevaux et d’Euskadi

  Ils étaient contents d’avoir des nouvelles de leurs congénères du mont Adarré, à Louhossoa. Rassurés même du sort de « leurs petits frères ». Là, je rapporte leurs paroles. Nous sommes  restés un moment, à distance, mais nous avons échangé plutôt aisément. Que les résidents des hauteurs Labourdines, ne se formalisent pas . Dans l’expression « petits frères », il y avait beaucoup de tendresse. Ceux de Bizcaye … Continuer de lire Des chevaux et d’Euskadi

Louhossoa-Bayonne en matinée de Juillet

Dans la descente, en direction de Cambo, à flanc d’une parcelle de fougères coupées. On dirait même grillées. Trois chevreuils, deux petits s’agitant dans tous les sens, un grand placide au milieu de la parcelle, comme un adulte attendant que les enfants cessent de batifoler… Des petits-déjeuneurs, parmi lesquels quelques travailleurs. De la viennoiserie pour se donner du baume au cœur. Du café, du café … Continuer de lire Louhossoa-Bayonne en matinée de Juillet

Les tribulations du radar à Louhossoa

Comme l’on fait pour certains animaux, ou des condamnés. Ou bien encore comme font, très bien du reste, certains congénères : se voiler la face, ou ne pas voir. Le radar de Louhossoa est parfois empêché de voir. Et même grièvement blessé, on tient à lui éviter cette vision cauchemardesque de véhicules roulant trois kilomètres-heure au-dessus de la vitesse indiquée !!! Autrement dit, on emballe … Continuer de lire Les tribulations du radar à Louhossoa

Chaussée traversée entre Louhossoa et Bayonne

Dans l’après-midi, un rat surgit. Avenue de Lahubiague à Bayonne.  Un rat d’égoût, presque roux. Alerte, mais pas apeuré; ayant déjà dépassé le temps de la réflexion. Et les quatre pattes qui s’agitent pour traverser une voie ou les véhicules circulent dans les deux sens. Et le portail de la maison d’en face, ouvert, accueillant. Le rat poursuit son chemin. Il a disparu. Décidément, juin … Continuer de lire Chaussée traversée entre Louhossoa et Bayonne

La vie difficile des radars, par ici…

Sur la route qui mène de Chantaco à Louhossoa, j’en ai dénombré trois . Trois pensionnaires de la Départementale 918. Une route agréable qui vaut bien plus par sa montée vers Souraïde, ce troupeau de moutons souvent rassemblés au pied d’un grand arbre, avec la carrière en fond… Trois radars, disais-je, deux grimés de rouge, entre Chantaco et Ibarron. La couleur leur va bien. Ça … Continuer de lire La vie difficile des radars, par ici…