L’eau ferrugineuse

  « L’eau ferrugineuse, comme son nom l’indique contient du fer…du fer…Et le dire c’est bien, mais le faire c’est mieux. » Bourvil J’ai en mémoire ces paroles du sketch interprété par André Raimbourg. Alors pour ne pas risquer de « rouiller », à l’occasion du déjeuner, j’ai opté pour un txakoli. Du vin blanc d’ici,  produit à partir de raisins verts. Il convient cependant de reconnaître, que nous … Continuer de lire L’eau ferrugineuse

« A demain ! »

  Espelette est un village que l’on « traverse ». Pas nécessairement en voiture. Là, il est plutôt contourné. Mais même le dimanche, ce lieu est peuplé de piétons consommateurs. Il y en a pour tous les goûts, c’est-à-dire « sucré » et « salé ». Du piment, évidemment, que l’on accroche aux façades- super ! – du piment décliné consciencieusement sous toutes les formes. En poudre, dans des boissons, dans … Continuer de lire « A demain ! »

Les tribulations du radar à Louhossoa

Comme l’on fait pour certains animaux, ou des condamnés. Ou bien encore comme font, très bien du reste, certains congénères : se voiler la face, ou ne pas voir. Le radar de Louhossoa est parfois empêché de voir. Et même grièvement blessé, on tient à lui éviter cette vision cauchemardesque de véhicules roulant trois kilomètres-heure au-dessus de la vitesse indiquée !!! Autrement dit, on emballe … Continuer de lire Les tribulations du radar à Louhossoa

Des lions à Cambo, et pourquoi pas des crocodiles à Chiberta ?

Des lions à Cambo-les-Bains…Des touristes, des curistes, des palistes…Oui, des palistes, pas des fabricants de palettes ou des designers dans la veine « industriel », mais  plutôt des joueurs d’instruments, type « pala »,  par opposition aux joueurs de main nue. Mais des lions ? à Cambo ?!… D’abord des « schboiiiing », puis des « chhtttiiiing », selon que des barres métalliques reposent sur le bitume, ou sur d’autres barres métalliques. Puis … Continuer de lire Des lions à Cambo, et pourquoi pas des crocodiles à Chiberta ?

Variations sur les haies à Itxassou

Je ne hais pas les haies, même en ces temps de repli, ou l’on pense à édifier des murs toujours plus hauts et plus longs, pour ne pas que les Autres… Je ne hais pas les haies,  surtout quand bocagères, elles permettent la diversité floristique, des conditions climatiques propres et une interpénétration des zones  d’inculture et de culture. Interpénétration; tout un programme… Je ne hais … Continuer de lire Variations sur les haies à Itxassou

Me loger au Pays Basque (3)

Mon projet avance, doucement. La tâche n’est cependant pas aisée. Si les pièces d’eau, sont dans le domaine du « peut-être », les pièces de vie- au passage, pourquoi pièce de vie ? Y aurait-il une pièce ou l’on défaille, mais que l’on ne nommerait pas ?…- les pièces de vie, disais-je, me posent problème. Peut-être vais-je m’inspirer de cette structure qui tient lieu d’abri pour attendre … Continuer de lire Me loger au Pays Basque (3)

« Parlez-moi de moi, y’a qu’ça qui m’intéresse »*

Ces types qui marchent, moi, ça m’inspire. Plutôt Axel KAHN* que Jean Lassalle*, d’ailleurs. Alors, je m’y suis mis, moi aussi. Mû par le désir de profiter, de jouir des paysages et des choses belles d’ici. D’aller à la rencontre, aussi. A ma façon, sans forcément me « la raconter »… Mais voilà, j’arrive et là-haut, une haie d’honneur! Moi, en toute humilité, je me suis mis … Continuer de lire « Parlez-moi de moi, y’a qu’ça qui m’intéresse »*

Me loger au Pays Basque (2)

Après donc cette superbe salle de bains-jardin arboré, autant régler de suite, la question de l’hygiène. La foire au jambon m’a fourni, à cet égard, une idée d’aménagement dans une tonalité proche, de mon acquisition. Une séparation, d’arbustes en pots, qui cependant seront plantés à même le sol, dans mon antre à venir. Du collectif, qu’il conviendra de redimensionner, afin de demeurer « maître chez moi ». … Continuer de lire Me loger au Pays Basque (2)

Me loger au Pays Basque (1)

Plusieurs façons d’aborder la question. J’ai préféré éviter la rubrique fâcheuse : le budget. Du tant, plutôt avec des zéros, du pour cent, très loin d’un quelconque « pur-sang », et enfin du temps, en mensualités, qui me conduiront à une calvitie totale… Le coup de cœur m’apparaissait ensuite comme une évidence. Mais entre ma faible chair, les raisons de mon cœur, que lui seul connait, et … Continuer de lire Me loger au Pays Basque (1)

Depuis la foire au jambon

Remise des prix : Une estrade devant les Halles, en présence des membres de la Confrérie du Jambon, du maire de Bayonne, d’adjoints. La remise des prix, comme un compte à rebours, avec la distinction du cinquième lauréat, un Landais. Les deux rives de l’Adour! …………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. Le troisième prix nous offre un échange délicieux. Le citoyen de Larressore, vient récupérer son prix, et l’homme au … Continuer de lire Depuis la foire au jambon