Piquets…

De la végétation. Oui. Mariée de force au béton. Assignée à résidence. Pour agrémenter la place. Abriter les rêveries de promeneurs, pas forcément solitaires. Pour donner une idée de « toit », différent de celui de l’autoroute toute proche. Des corps noués. Noueux. Entortillés. Des créatures qui ne voient même pas l’autobus passer. Ou aprés coup. De la végétation. Figée dans la ville. Pour jalonner la place. Des … Continuer de lire Piquets…

Le G3

Ils sont arrivés, conviés à Bilbao en toute discrétion. Il y avait le Soleil. Décontracté, chevelure flamboyante, jean et chaussures de sport, chemise blanche déboutonnée, veste en lin. Tenue d’été. Lunettes de soleil. Beau comme un astre. Une véritable attraction, comme il entrait dans l’hôtel Carlton. La réception en émoi, le personnel de service, se poussant du coude pour le voir, l’apercevoir… Le Ciel, ensuite. … Continuer de lire Le G3

Vert Itxassou

Un témoin fabuleux. Le paysage. Le paysage et ses couleurs. Non, ses teintes, plutôt. Parce que la couleur fondamentale est le vert. Avec des créatures qui valorisent le paysage. Ce petit parc à cochons. Odeur garantie. Terrain boueux. Noir. L’on dirait que la terre a été conscieusement retournée. Les porcins sortent de leur maison, ni en pierre, ni en paille, ni en carton. Non. Une … Continuer de lire Vert Itxassou

Déreglementique

Je ne sais pas…J’ai froid. Je sens bien que ça ne colle pas tout à fait avec la réalité du moment. Des autres sont en bermudas ou tee-shirt, j’ai ma parka. Le bonnet aussi. J’ai froid. En fait plus que ça. Le souffle d’air frais, auquel le commun des mortels est insensible, me saisit. Une esquisse d’ébauche de courant d’air et je cherche fébrilement une … Continuer de lire Déreglementique

Rugby ; dernier samedi d’avril

Avril. Célèbre pour ses couleurs. Vertes, ici. Peut-être pour cela que les gens d’Hego Euskadi se sentent proches des Irlandais. En tous cas, question « vert », on peut le disputer au monde entier. Tous les verts. Tous sont là. Absinthe, amande, anis, bouteille, épinard, poireau, pomme… J’en passe. Pas forcément un vert issu du jaune et du bleu. Non, un vert de végétaux arrosés et sans … Continuer de lire Rugby ; dernier samedi d’avril

C’est un petit jardin

  C’est un jardin. Né entre l’escalier et l’autoroute. En pente. De parents inconnus qui revendiquent l’usufruit. En pente, pas douce. Pas caché, mais un peu plus que discret. Un lopin de fortune. Du jardinier on pourrait penser à son infortune. Ou bien comme une réminiscence de conte ancien… « Il y avait une fois un paysan adroit et rusé, dont les bons tours étaient connus à … Continuer de lire C’est un petit jardin

Jusque-là… (2)

Des innombrables bienfaits de la venue, ou plutôt de la survenue du Printemps. Changement de tenue oblige, je me suis fait les poches…Du blouson à la parka en passant par la doudoune, tous les vêtements que la pluie m’obligeait à porter. Et… Un trésor à la fin. Des pièces par-ci en pièces par-là, de la ferraille comme on dit vulgairement, mais en pluie oserais-je. Des … Continuer de lire Jusque-là… (2)

Jusque-là…

Il ne pleut plus. Comme ça, d’un coup. La pluie a cessé, sans prévenir. Je m’étais habitué à sa présence. Bien sûr, elle avait « tapé l’incruste » ! Ah ça pour s’incruster, pour traverser, pour atteindre les articulations, pour mouiller, chapeau ! La pluie… »L’en avait tant que je ne savais pas, ne savais plus » comment faire sécher mes tenues. Et de dégouliner sur le carrelage. De … Continuer de lire Jusque-là…

400…

C’est ma quatre-centième écriture. Sans compter les ratures ou les bavures. J’ai décidé de fêter ça. A grands coups de…Quatre cents coups, plutôt. Quatre cents coups. Une expression qui nous ramène au passé. « Au XVIIème siècle, Louis XIII décide de rendre plus fort son pouvoir sur les différentes provinces du Royaume de France. MONTAUBAN, considérée comme un carrefour et un centre intellectuel, entre en résistance contre … Continuer de lire 400…