Des hortensias aux gentianes

Une diagonale végétale. Des kilomètres pour vérifier la mondialisation. Sur les cartons d’emballage, des voyages, des cargos évoqués. Plus vraiment des « bateaux aux ventres alourdis ». Non, plutôt des navires chargés de boîtes bien rangées. Des boîtes de couleur, en métal. De quoi effrayer tous les poissons qui se hasarderaient à lever le nez ! De l’entrepôt ou je fouille les cartons, j’oscille entre des mots … Continuer de lire Des hortensias aux gentianes

Confiniment (12)

Les mots continuent de me faire mal. Des « séquences », des « éléments de langage », « l’agilité » des entreprises. Indigeste. Oui, en fait ça c’est pour faire bien. « Indigeste », c’est pour rester dans le politiquement correct. Le gendre idéal, toutes ces banalités ou lieux communs, qui ménagent les susceptibilités… Mais, la vérité vraie-la mienne, et j’y tiens- c’est que ces maux me font vomir, gerber, dégueuler. A genoux, … Continuer de lire Confiniment (12)

Confiniment (11)

J’ai été cité. Par une connaissance. Je savais que ça pouvait m’arriver, mais je croyais y échapper. Je continuais d’aller sur les réseaux sociaux. Les faux-amis. Un espace de liberté totalement contrôlé, balisé. Une sécurité intérieure qui localise, accompagne, c’est selon. Une tribune, avec les coordonnées de ceux qui sont pour, ceux qui sont contre. Ceux qui soutiennent, ceux qui rapportent. J’ai donc été cité. … Continuer de lire Confiniment (11)

Confiniment (10)

Bien entendu. Evidemment que j’allais aborder le sujet. C’était sûr. Parce que sur ce sujet, d’entre tous, j’ai mon mot à dire. Et même cette sensation sauvage, de baigner dedans, d’être né avec, d’en être issu. Si, comme le disent les Argentins, à propos du football, c’est l’activité qui choisit ses pratiquants, alors je peux dire que le rugby m’a choisi. L’ovale en a choisi … Continuer de lire Confiniment (10)

Confiniment (9)

Adio…C’est « bonjour » ici. Donc tu cours, tu croises quelqu’une qui court « adio », ou quelqu’un qui peint  » adio ». A la boulangerie, « adio », à la boucherie « adio », à l’épicerie bio, s’il vous plaît, « adio ». A la pharmacie, toutes masquées « adio »… Les croisements deviennent des déviations, des ondulations dans le meilleur des cas. Parfois des duels épiques, en se demandant qui va dévier le premier, une guerre … Continuer de lire Confiniment (9)

Confiniment (8)

Sept heures vingt. Ça va. Premier auto-bilan ; pas de toux, pas de mal de tête, pas de difficulté à respirer…Sortir du lit-un peu laborieux, je tente…D’abord ouvrir les volets, puis la fenêtre…L’air frais, moncorpsnudepasloindesoixante, qui réagit. Tee-shirt, survêt. C’est fait. Il fait beau. Il fait très beau. Soixante-deux nouveaux cas en Chine, même si en Chine, « soixante-deux » fait figure de quantité négligeable…Le journal « Le … Continuer de lire Confiniment (8)

Confiniment (7)

Et les jours se succèdent. Ceux de la fin de semaine, ne revêtent pas leurs plus beaux habits. Rentrés dans le rang, qu’ils sont. Pas davantage d’occasion de sorties, les stades, les salles de concert, les débits de boissons qui ne créditent plus…Et ça ne fait pas de grand frisson, comme chantait tant certain. Confinés. C’est-à-dire que l’on voit notre fin, un peu, un peu … Continuer de lire Confiniment (7)

Confiniment (6)

    « -Bonjour -Bonjour, je prendrais un café s’il vous plaît…(Ici choix multiple : un expresso, un allongé -pas synonyme de « confiné »-un crème, café, cortado, con leche…) -Je vous amène ça, Monsieur…(choix multiple également : silence, « c’est parti », hochement de tête) Quelques instants plus tard : « -Voilà…(choix multiple encore : « Monsieur », « alors l’expresso », …) plus changement de décor : carafe d’eau plus verre, praline ensachée, … Continuer de lire Confiniment (6)

Confiniment (5)

Je ne sors plus. Non, non, non…Pas un problème de santé. Pas non plus un problème de lecture ou d’écriture : je parviens à remplir la fiche, en cochant les « bons » items. Plutôt un sentiment diffus, mêlé de colère, un envahissement de haine, lorsque je suis à l’extérieur. C’est l’insupportable bal des bricoleurs, la fête aux « pic-pic », « vroum-vroum » et autres bruits de moteur électrique, thermique… … Continuer de lire Confiniment (5)

Confiniment (4)

Les maux. Les mots. Les mots des maux. Nous sommes en guerre. Le message porte. Jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique. Là-bas ils se pressent pour acheter des armes. Désormais est décrétée l’opération « Résilience ». Cette opération sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations… Autant se référer à un spécialiste. Reconnu. Boris Cyrulnik, répondant à une question, lors d’un entretien, ce jour. Donc pour vous il … Continuer de lire Confiniment (4)