Récits déglingués de peu…

Les lits nouveaux sont arrivés. Moelleux, ou pas. Doux, dur, d’eau, de sable, de cailloux, d’herbe. A commandes numériques. Ce qui pourrait se traduire par une télécommande avec des chiffres indiquent des programmes. Mais dans cette situation, évidemment, c’est l’écran frontal de la chambre, sur lequel s’affichent les différents programmes, qui officie. Votre regard, s’arrête sur un programme, vous confirmez votre choix, par un clin … Continuer de lire Récits déglingués de peu…

Le Monsieur te dit (5)

L’appel était imminent. Monsieur Gata allait apparaître sur le grand écran, dans la chambre. Un écran recouvrant entièrement une paroi. Neuf mètres carrés. Ramené à la superficie du logement, cela faisait beaucoup. Une cuisine de dix mètres carrés avec un lave-linge, une salle d’eau de cinq mètres carrés, une chambre de douze mètres carrés avec un meuble pont. Ce dernier point avait constitué un choix … Continuer de lire Le Monsieur te dit (5)

Le Monsieur te dit (4)

Le reste de la journée se déroula, entre pensées, réflexions, tergiversations. Oui des tergiversations. Comment ne pas honorer ce rendez-vous ?… Le contrôle social. Un phénomène magnifique, une construction qui fonctionnait à merveille. Myriam vivait dans un vieil immeuble, avec une grande cour intérieure. En fait deux cours intérieures, dont l’une consistait en un immense puits de jour…sans jour. Comme pourrait l’être une vaste cage … Continuer de lire Le Monsieur te dit (4)

Le code (7) fin

Il marchait. Cela faisait maintenant un jour entier. Il arrivait en Bas de Roland. Il avait croisé la bande à Ion, quelques centaines de mètres aprés le Grillage. Ils étaient une dizaine autour de lui sur un talus. Dans l’obscurité, il distinguait sans peine leurs couteaux. Ainsi les bras ballants, armés, ils l’entouraient. Le dominaient. Ils étaient vêtus avec des jeans. Bleus ou noirs. Des … Continuer de lire Le code (7) fin

Le code (6)

Vingt et une heure dix-sept minutes. « -Viens, que je te serre, dit-il De nouveau dehors, ils firent quelques pas. Il avait posé sa main sur son épaule. Il aimait annexer ainsi, d’une douce façon, qui tenait sans retenir, ni forcément tenir à elle. Il l’avait rencontré un matin aux Halles. Le cinquième jour, justement. Les classes sociales se croisaient. Les Quatrième et Cinquiéme venaient proposer … Continuer de lire Le code (6)

Le code (5)

Vingt heures cinquante-sept minutes. Marc devait décider. Elle allait lui permettre de quitter. C’était elle, sa chance. Malgré « le changement » récent, ils s’étaient rencontrés plusieurs fois, Véro et lui, ce mois-ci. Et ça tapait en lui. Le battement aux tempes, il n’en avait cure. Mais son ventre… Il avait la gorge serrée aussi. Ce que nous appelons, une inclinaison. Une préférence marquée. Si la constitution … Continuer de lire Le code (5)

Le code (4)

Vingt heures et dix-sept minutes. Un scénario pour Marc. Une issue qu’il refusait. Même avec toute la dignité dont elle pouvait être empreinte, une fin avec le statut « d’égaré », ne lui convenait pas. Dans le Haut de la Seconde classe sociale, à laquelle il appartenait, c’était un droit. Le « refus possible ». Avec, bien évidemment, une limite souhaitée et approuvée par chacun, comme toujours dans notre … Continuer de lire Le code (4)