Foire

Je suis allé à la Foire au jambon. C’est un joli pays. Avec des  maisons colorées. Plutôt élancées. Tout le contraire des morphotypes locaux, en somme. Surtout à l’intérieur des terres. Les couleurs majoritaires, sont le rouge et le vert. C’est moins bien que sur le quai Chaho, je trouve. Parce que l’on a autant d’esprit que d’appétit, à Bayonne, on a écrit sur les … Continuer de lire Foire

Ezpeleta ; Espelette en trois points

D’abord l’accès. Un joli village à traverser. A pieds. Sans véhicule, ni monoxyde. Monoxyde est pourtant un joli mot, je trouve. Malheureusement, il recouvre du « pas bon » pour nos poumons, ni le reste d’ailleurs. Mais « monoxyde », j’aime bien. « Oxyde » également. « Oxyde »;  un composé résultant de la combinaison d’un corps avec l’oxygène. Pour prévenir l’oxydation d’une barrière métallique, forcément hostile, il a été conçu, ici, un … Continuer de lire Ezpeleta ; Espelette en trois points

Depuis la foire au jambon

Remise des prix : Une estrade devant les Halles, en présence des membres de la Confrérie du Jambon, du maire de Bayonne, d’adjoints. La remise des prix, comme un compte à rebours, avec la distinction du cinquième lauréat, un Landais. Les deux rives de l’Adour! …………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. Le troisième prix nous offre un échange délicieux. Le citoyen de Larressore, vient récupérer son prix, et l’homme au … Continuer de lire Depuis la foire au jambon

Foire aux pottoks, Ezpeleta : le style industriel!!!

La  foire aux chevaux en janvier. Espelette. Les maisons de style basque. Le rouge et blanc. Des cordes de piment sur les façades. Les chevaux, au fronton. Des bérets et des hommes. Tout va bien.  Mais l’irruption du design venu d’Outre-Atlantique. Le style industriel. Avec des palettes. Jusque dans cet habitat pour chevaux. Comme une illustration de la mode. De ce qui est en vogue. Quelle … Continuer de lire Foire aux pottoks, Ezpeleta : le style industriel!!!

Foire aux pottoks, Ezpeleta : plazako karrika

Depuis le fronton,  lieu central de la Foire, une rue grimpe vers le centre. Plazako karrika. Là, sont alignés des chevaux. Bien mis, propres sur eux. C’est le soin, l’esthétique. Plus de messieurs avec des bâtons ou des tabliers. Des jeunes femmes, attentives, la brosse à la main; il faut que ça brille! Ces chevaux participent à un concours. Ils sont alignés, face aux habitations. … Continuer de lire Foire aux pottoks, Ezpeleta : plazako karrika

Foire aux Pottoks, Ezpeleta : la place, ou « La chevauchée fantastique* » revisitée par les marchands

Ils sont arrivés tôt ce matin. Du matériel agricole, des nourritures terrestres : kiwis, fruits, fromage, produits d’ici. Des vêtements de travail, des pulls, des couteaux, du matériel de bricolage, des outils… Un noble établissement ambulant annonce : « une bonne réputation vaut mieux que prix et médailles ». Le patron affublé d’une veste très colorée, un patchwork remarqué, et des chalands en train de se sustenter. … Continuer de lire Foire aux Pottoks, Ezpeleta : la place, ou « La chevauchée fantastique* » revisitée par les marchands