Iraila, bi kostuen

Des canards se précipitent prés du port, à Gernika. Des poissons aussi. Apparement, ils se partagent le territoire sans se quereller. Au bout de l’estuaire, ou pas loin du commencement. Enfin, ça dépend si l’on considère la chose, côté « canard » ou « côté  « poisson ». Les fêtes d’Errenteria sont passées. Les bateaux d’Elantxobe et d’ailleurs aussi. Les joies de l’effort, les bras en cadence pour exciper le … Continuer de lire Iraila, bi kostuen

La fête…

La fête bat son plein. Une expression consacrée. Une expression, toute faîte, comme ça. Livrée, posée, installée en quelques lettres. Un truc qui tombe bien. Qui a sa place, sans forcer. Pour commencer un texte, ou bien au milieu, peut-être à la fin, aussi. La fête bat son plein. Cela fait une semaine que l’espace du grand parking gratuit a été réduit au quart. Les … Continuer de lire La fête…

Le cheval du monsieur

      Il est arrivé, à pieds. Tranquillement. Avec des chaussures de marche. Un pantalon court, une chemise bleue ciel. Des chaussettes montantes. Un scout ; version adulte. Hâlé par tant de jours au soleil. Le sac à dos bien rempli. Il était midi, un peu dépassé. Il s’est mis à échanger, très vite, avec deux personnes. Finalement. Il a accepté. Non, pas lui, … Continuer de lire Le cheval du monsieur

Bayonne, Biarritz le 28 ème jour

Bayonne, 77 points, quatrième au classement. Biarritz, 65 points, neuvième au classement. Les chiffres sont là. Quelques jours aprés le titre de champion du monde du Pays Basque, fêté, proclamé. Quelques jours aprés l’insupportable défaite, devant quinze mille personnes à Jean Dauger. Une deuxième vague Biarotte, aprés la première vers Aguilera. Des irréductibles suiveurs Rouges et Blancs, fiers, criant leur joie. La foule Bayonnaise, muette, … Continuer de lire Bayonne, Biarritz le 28 ème jour

Bayonne : 24 Biarritz : 17

Le match, donc. Sous les couleurs d’avril. Souvent les plus belles. Du soleil. La montagne basque recouverte de sucre glace, léché par endroits avec gourmandise. Le noir de l’écobuage qui favorise le contraste, quant au vert décliné ici en tant de nuances…La parade des tracteurs bat son plein. Ces amoureux viennent témoigner à la Terre de leur attachement. En semant, griffant, caressant, c’est selon. L’odeur … Continuer de lire Bayonne : 24 Biarritz : 17

Conversations…

Là, là tout de suite, la discussion n’est pas entre douceur humide ou froid sec. Non, ç’aurait été trop simple. Douceur humide, couleurs  vertes au Pays Basque, tout ça, ça y est, vous vous remémorez ?!… Ce froid que l’on ne connaît pas et qui nous va si bien, parce qu’au moins les microbes, et c’est plus sain, et patati…Non, cette question fondamentale, maintes fois … Continuer de lire Conversations…

Frontière, beauf, bof…

La vitesse sur route était réduite, cette fin de semaine, sur la Côte Basque. En raison d’une pollution de l’air. Heureusement, la Bidassoa franchie, il n’en était plus de même. Du bienfait des frontières. Depuis Tchernobyl, on le savait, mais pour un peu, on l’aurait ignoré. Donc, effectivement, l’air beaucoup plus sain en Hego Euskadi permet de rouler plus vite, de l’autre côté. La Bidasoa. … Continuer de lire Frontière, beauf, bof…

Humeur de fin de semaine

Du mimosa. Parfois même le parfum. Si, si, depuis la voiture. Un mimosa sur la hauteur, prés d’Aritzeta, d’autres par-ci, par-là. Mimosas du Pays Basque. D’ailleurs aussi, évidemment. En minorité entre Bilbao et Lequeitio. Très largement battus par les eucalyptus. Des bas côté d’aiguille de pins et de feuilles d’eucalyptus. Des arbres en masse, de temps en temps un bout d’Océan, par cette belle départementale. … Continuer de lire Humeur de fin de semaine