Deux arbres abattus

Sur la départementale onze, cette fin de journée. Entre Mauléon-Licharre et Saint-Palais. Des montées, des descentes. Des pentes qui virent. Des virages qui grimpent. Un feu clignotant pour que les vaches traversent pour changer de parcelle. La voiture arrêtée, en face. Pas d’enfants sur lesquels veiller, vers ou en sortant de l’école. Non. Des bovins. La femme, bâton en main, discute avec l’automobiliste arrêté. Je … Continuer de lire Deux arbres abattus

RUPTURE

Mais dans quoi vivons-nous ? Dans un pays, la France, lui-même dans un ensemble, l’Europe. Avec nos meilleurs amis du monde, les Allemands, si ce n’est trois épisodes belliqueux, n’est-ce-pas ?!?… De temps en temps, nous jouons les redresseurs de torts : un coup sur les oreilles des Grecs, tirage des cheveux des Italiens, injonctions aux uns et aux autres, certainement assorties de menaces, à … Continuer de lire RUPTURE

Ça déborde

De l’eau chargée de colère et de souffrances, de ras-le-bol. Le débat, oui, le grand débat. Le locataire de l’Elysée en deux coups de cuillère à pot, en Province. Une fois au Nord, une fois au Sud. Des conversations avec des maires. Des paroles qui s’envolent. Déjà. Des formules, faussement « peuple » aprés un « pognon de dingue », « open bar »…Du familier branché. Une entourloupe de plus. D’un … Continuer de lire Ça déborde

Divagations sous contrôle au Pays Basque

« Il pleut, il pleut bergère… ». Tout fout le camp! Y’en a pas une pour rentrer ses blancs moutons. Pas une. Si, de temps en temps un individu en quad, un accompagnement pour changer de parcelle. Des migrations contrôlées. Prévues. « Il pleut, il pleut bergère… » Je les admire, ces blancs moutons. Impassibles. La laine sur l’épaule, une marque de textile grossière-qui en bleu, qui en rouge », … Continuer de lire Divagations sous contrôle au Pays Basque

« …De se tout dire… »

Des bribes de discours…Des paroles venues d’Afrique jusqu’en Europe…Un cheval imperturbable, relié à une maison à l’entrée de Lescar, juste aprés le golf. Une carcasse d’avion, à droite. Un fuselage posé. Vrillé. Antédiluvien. A la radio, qui m’accompagne, j’entends, j’attrape ces jolis mots, cette expression si touchante.  « …on se permet de se tout dire », un peu plus loin, il répète. Avant, deux femmes qui se … Continuer de lire « …De se tout dire… »

Les plumes

Et ces limites qui nous « protègent ». Ces cloisons, ces portes, ces murs, ces parois. Ces bornes. Ces enclos. Des mouvements, des pensées, des paroles contenues. Avalées, tues. Des gestes retenus. Et cette envie d’aller s’y frotter. D’aller les chercher. Ces limites. De les dépasser. Quitte à y laisser un peu de soi-même. A la fin chacun choisira son camp. Celui des barrières hérissées de barbelés, … Continuer de lire Les plumes

Bide* movie ; Saint-Palais, Itxassou

De jolies départementales qu’on enfile en regardant devant et sur les côtés. Des moutons. Les plus nombreux. Épars, en grappes, guidés par un beltz*-ici le noir vaut des dizaines de blancs- des vaches, des chevaux. Par ordre décroissant de population. Les ovins sont accompagnés par des pâtres en quad, avec un casque de bicyclette -pour la version « enfants »- ou par un bipède qui marche devant. … Continuer de lire Bide* movie ; Saint-Palais, Itxassou

Voyage (2)

Gare Saint-Jean, toujours. Du monde. Beaucoup. Trois sièges dans le couloir. J’occupe celui du milieu. Mon voisin de gauche vient de partir. Un couple d’un âge respectable s’approche. La dame s’assied à ma droite. Le monsieur s’en va. Il revient quelques minutes plus tard. S’assied donc sur le siège de gauche. Je  lui demande s’il veut que je me décale, lui permettant ainsi de se … Continuer de lire Voyage (2)

Voyage

Gare Bordeaux Saint-Jean. Un espace dédié à la détente. Une exposition photo avec Jack London. Plus exactement intitulée « Jack London dans les mers du Sud ». Tout un programme. Des sièges hauts, des chaises prévues pour se poser et apprécier. Un détail ; le mobilier est fixé au sol. Un regard circulaire sur les photos en noir et blanc. Les personnes scotchées dans la salle. L’air … Continuer de lire Voyage

Après l’entretien de Raphaël Enthoven dans la presse quotidienne régionale

Question :  « N’a-t-on pas assisté à un dialogue de sourds ? Au choc entre deux surdités ? Réponse :  « Face-à-face deux surdités en chiens de faïence ! D’un côté, le pouvoir dont la surdité consiste à répondre froidement par la technique à ce qui relève d’un cri du cœur. Ce qui est viscéral est irréfutable. En se situant sur un terrain technique, le pouvoir s’expose … Continuer de lire Après l’entretien de Raphaël Enthoven dans la presse quotidienne régionale