Confiniment (5)

Je ne sors plus. Non, non, non…Pas un problème de santé. Pas non plus un problème de lecture ou d’écriture : je parviens à remplir la fiche, en cochant les « bons » items. Plutôt un sentiment diffus, mêlé de colère, un envahissement de haine, lorsque je suis à l’extérieur. C’est l’insupportable bal des bricoleurs, la fête aux « pic-pic », « vroum-vroum » et autres bruits de moteur électrique, thermique… … Continuer de lire Confiniment (5)

Confiniment (4)

Les maux. Les mots. Les mots des maux. Nous sommes en guerre. Le message porte. Jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique. Là-bas ils se pressent pour acheter des armes. Désormais est décrétée l’opération « Résilience ». Cette opération sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations… Autant se référer à un spécialiste. Reconnu. Boris Cyrulnik, répondant à une question, lors d’un entretien, ce jour. Donc pour vous il … Continuer de lire Confiniment (4)

Confiniment (3)

Les voitures ne roulent plus ; pour l’heure, il s’agit de ne pas affoler les populations, n’est-ce-pas ?! Mais oui, ou plutôt non, les voitures ne roulent plus. Il va falloir les réamorcer. Dans l’ordre et la sérénité. D’abord, les 2019, ainsi de suite. Un comité d’experts vient d’être créée. D’un nouveau genre. En effet, l’on s’est rendus compte des limites des spécialistes. Pour certains, … Continuer de lire Confiniment (3)

Confiniment ( 2)

Rubrique horizontale. Quoique, les articulations permettent les mouvements dans des plans différents. Sagittal possible aussi ! Rubrique horizontale, donc ; les matelas. Continuent leur petit bonhomme de chemin. Discrets. Fidèles. Complices, collaborant (…) selon son point d’équilibre, que je ne nommerais pas ici. Des creux et des vallons. Des points saillants, d’autres arrondis. Rubrique horizontale, encore. Les sommiers. D’inégale prospérité, en ce moment. Certains grincent … Continuer de lire Confiniment ( 2)

Confiniment

Ce lundi, ménage. Aspirateur et serpillière. Javellisation. Fait. Fallait voir l’empressement. Me précipiter vers l’aspirateur. Enfiler les tuyaux, « suceur prêt ? », « prêt à fonctionner mon Commandant ». C’est parti, ça vrombit. Fenêtres ouvertes. La poussière terrorisée. Les moutons planqués sous le lit, Manex ou pas. On est pas là pour rigoler. D’ailleurs, rien ne résiste. S’il faut finir, à plat ventre, sous le lit, traquer le … Continuer de lire Confiniment

« Il y aura un avant et un aprés »

Oui, certainement. C’est sûr même. Mais l’après ne succède pas à l’avant, directement. Il y a le présent, entre les deux. Pris en sandwich, en quelque sorte. Comme une feuille de salade, une tomate hors saison, hors sol…bref du pas bon. Et là, effectivement c’est du « pas bon ». Entre des soignants héroïques, des établissements publics laminés, en Espagne, en France par des personnes qui ont … Continuer de lire « Il y aura un avant et un aprés »

Solitudes

Solitude, oh que oui…Ça existe. Ça vient de connaître une hausse vertigineuse sur toutes les places. Mais on en parle pas encore. Elle est là, pourtant. Un sourire figé. Des mains fines, de longs doigts soigneusement manucurés. Sans couleur. Sous couvert de l’autre créature, celle vêtue de noir, celle qui siffle la fin. Elles sont liées. Une forte estime réciproque. Elle sourit. Sans discontinuer. Elle … Continuer de lire Solitudes

Bois au Pays Basque…

Des camions, des véhicules de transport de bois. Avec des remorques, souvent en deux parties. Des rondins, rangés dans la largeur. Dans la longueur. A croire qu’ils ont découpé toutes les forêts du Pays Basque. Ou qu’il s’agit de chauffer la planète. Un grand feu de joie pour perturber le ….virus. Peut-être que les aizkolari ne connaissent pas le chômage. Du bois, donc. Dont on … Continuer de lire Bois au Pays Basque…

Le Monsieur te dit (6)

L’écran venait de sonner ; un appel, comme une sirène qui allait crescendo et provoquait au bout de dix minutes, l’arrivée des forces de police. Myriam appuya sur la télécommande. Monsieur Gata apparaissait souriant à l’écran. « -Une bonne nouvelle, mon Petit ? fit-il dans un sourire, si vous voulez bien m’en dire deux mots -J’ai, comme vous  le savez, Monsieur, un entretien demain. -Vous vous … Continuer de lire Le Monsieur te dit (6)

1936, cinéma y España…

En sortant de l’Atalante, aprés avoir expédié la « lettre à Franco »… Passent les « viva la muerte » ;  tout un programme !!! Comme une « fin » frénétiquement scandée, la hâte d’un au-delà, si heureux, si doux… Cette perspective de tolérance, de bienveillance, de lumière, dans une ambiance feutrée peuplée de hiérarques. Les mêmes. Ceux de toujours ; deux mille ans et plus de présence. D’ancienneté. Celle qui … Continuer de lire 1936, cinéma y España…