Piquets (2)…

      D’autres témoins, à Burgos. Ceux-là profitent du soleil. D’une discrétion pareille à ceux qui se mouillent à Bilbao. Ils ont l’air de se donner la main, de constituer une voûte. C’en serait presque touchant. Mais ils m’inquiètent. Leurs sourires forcés, leurs corps malingres  avec leurs attributs simiesques. Ces effusions, ces embrassades qui n’en sont pas. Ce n’est pas un vilain procès que … Continuer de lire Piquets (2)…

Avec elle

Une fin de semaine d’errance contrôlée. De divagation elliptique. Une façon de se sentir « libre ». De s’adonner au jeu et à sa passion, dans un rectangle d’herbe avec beaucoup de circulation. Des collisions, comme on dit désormais en parlant de « rugby » et des joueurs-tamponneurs. Des gens de l’hémisphère sud, issus du Pacifique. Au pays de Cervantés. Bientôt la tortilla avec du lait de coco… Comme … Continuer de lire Avec elle

Café con leche

Ce matin. Servi ainsi. Dans un verre. Brun, très brun. Sans mousse, pas d’écume laiteuse. Du café, fort, puis du lait. Un couple pas forcément bien « assorti », comme aurait dit ma grand-mère. Lui, un très brun, têtu, petit, véhément. L’autre, déroutant, produit d’animaux qui mangent pourtant exclusivement de l’herbe. Blanc, crémeux parfois, froid, chaud. Maternel aussi, à l’origine. Sans compter la Louve…Bref, les deux breuvages … Continuer de lire Café con leche

Le ruissellement (2)

  Partout en Europe, le présent est incertain. Sans doute le sel de la vie, le piment… Le futur, lui, celui des ex-salariés, ouvriers, employés, file à allure constante dans l’aléatoire. Un aléatoire contrôlé, programmé. Un aléatoire qui nous lamine, doucement. Régulièrement. Inéluctablement. Une idée, une mise en pratique qui ne dit pas son nom, ne montre pas son jeu. Une voie engagée par Balladur. … Continuer de lire Le ruissellement (2)

Le ruissellement (1)

Partout en Europe, le présent est incertain. Sans doute le sel de la vie, le piment… Le ruissellement, en hydrologie, est le phénomène d’écoulement des eaux à la surface des sols. Il s’oppose au phénomène d’infiltration. Ce phénomène se produit quand l’intensité des précipitations dépasse l’infiltration et la capacité de rétention de la surface du sol. Ainsi le ruissellement ferait que les eaux, la pluie, … Continuer de lire Le ruissellement (1)

Laissez passer…

Ce n’est pas écologique. Ni politiquement correct. Certains iront chercher d’autres qualificatifs, encore . Désireux peut-être de faire un exemple. De sévir pour l’exemple. Moi, j’aime les papiers jonchés sur le sol. Une survivance. Un geste que l’on ne devrait plus…Peut-être. Mais devrait-on ces sodas sucrés qui embourbent nos foies et nos pensées ?… Devrait-on ces produits que l’on extorque du sol, mieux encore que … Continuer de lire Laissez passer…

Abrazo

…Et l’étreinte vient. Forcément fusionnelle. De s’être longtemps retenus. D’une célébration, tout à la fois d’attente et de crispations, de délivrance et de joie, de bras qui s’étaient oubliés – ce qui est facilement compréhensible s’agissant de nos ancêtres… Nous avons l’avantage d’avoir pris notre destin, à bras-le-corps. D’un William Webb Ellis, « avec un parfait mépris pour les règles de football, tel que joué à … Continuer de lire Abrazo

L’impôrapluie…

Le pire est certain. Ils sont en manque d’idées. Ils choisissent des choses compliquées. Taxer les téléphones, les ordinateurs, les écrans mobiles.  Et quand ils s’éloignent de leur axiome de base…Ils déclinent. L’axiome de base ?!  « Il faut prendre l’argent là ou il se trouve, chez les pauvres. D’accord ils n’en ont pas beaucoup, mais ils sont si nombreux. » Ces braves gouvernants. Ils essaient de … Continuer de lire L’impôrapluie…

Camp blanc de la mort… »Estamos perdiendo la batalla contra el cambio climatico »

Dans le même journal, en page 34, rubrique « Mundo », cette phrase d’E.Macron. A Paris. Devant cinquante cinq chefs d’Etat et les délégations de 131 pays. Une phrase sortie du contexte. L’expression de la pluralité, ou l’actualité commentée de façon différente. Selon les pages. Les points de vue. Certainement un texte écrit par les Ours Blancs. Un complot venu de la Banquise. Agur Continuer de lire Camp blanc de la mort… »Estamos perdiendo la batalla contra el cambio climatico »

Camp blanc de la mort o « el falso rostro del cambio climatico »…

Je lis le journal. El Correo. « La agonia de un oso polar esqueletico se ha vendido como una consecuencia del calentamiento global, pero no hay ninguna prueba de que sea asi ». Le journaliste indique que cette photo-symbole, vendue -comme le journal que j’ai entre les mains- ne constitue pas la preuve du réchauffement climatique. Non. Bien sûr que non. Pas plus que cet enfant sur … Continuer de lire Camp blanc de la mort o « el falso rostro del cambio climatico »…