« Il y aura un avant et un aprés »

Oui, certainement. C’est sûr même. Mais l’après ne succède pas à l’avant, directement. Il y a le présent, entre les deux. Pris en sandwich, en quelque sorte. Comme une feuille de salade, une tomate hors saison, hors sol…bref du pas bon. Et là, effectivement c’est du « pas bon ». Entre des soignants héroïques, des établissements publics laminés, en Espagne, en France par des personnes qui ont … Continuer de lire « Il y aura un avant et un aprés »

Bois au Pays Basque…

Des camions, des véhicules de transport de bois. Avec des remorques, souvent en deux parties. Des rondins, rangés dans la largeur. Dans la longueur. A croire qu’ils ont découpé toutes les forêts du Pays Basque. Ou qu’il s’agit de chauffer la planète. Un grand feu de joie pour perturber le ….virus. Peut-être que les aizkolari ne connaissent pas le chômage. Du bois, donc. Dont on … Continuer de lire Bois au Pays Basque…

1936, cinéma y España…

En sortant de l’Atalante, aprés avoir expédié la « lettre à Franco »… Passent les « viva la muerte » ;  tout un programme !!! Comme une « fin » frénétiquement scandée, la hâte d’un au-delà, si heureux, si doux… Cette perspective de tolérance, de bienveillance, de lumière, dans une ambiance feutrée peuplée de hiérarques. Les mêmes. Ceux de toujours ; deux mille ans et plus de présence. D’ancienneté. Celle qui … Continuer de lire 1936, cinéma y España…

Refaire le chemin à l’envers

Juillet 2019 Au bord de l’état français. De l’autre côté de la Bidasoa. Deux ss , dont un qui a coulé durant la traversée. Les préposés, derrière leur table avec écrans, évidemment. Des empreintes, des documents pour prouver que l’on vient d’une contrée. D’autres documents pour entrer dans l’autre contrée. Sans trop d’encombres. De l’informatique, de la bureautique, du connectique. Et « el veintitres » scandé à … Continuer de lire Refaire le chemin à l’envers

Piquets (2)…

      D’autres témoins, à Burgos. Ceux-là profitent du soleil. D’une discrétion pareille à ceux qui se mouillent à Bilbao. Ils ont l’air de se donner la main, de constituer une voûte. C’en serait presque touchant. Mais ils m’inquiètent. Leurs sourires forcés, leurs corps malingres  avec leurs attributs simiesques. Ces effusions, ces embrassades qui n’en sont pas. Ce n’est pas un vilain procès que … Continuer de lire Piquets (2)…

Avec elle

Une fin de semaine d’errance contrôlée. De divagation elliptique. Une façon de se sentir « libre ». De s’adonner au jeu et à sa passion, dans un rectangle d’herbe avec beaucoup de circulation. Des collisions, comme on dit désormais en parlant de « rugby » et des joueurs-tamponneurs. Des gens de l’hémisphère sud, issus du Pacifique. Au pays de Cervantés. Bientôt la tortilla avec du lait de coco… Comme … Continuer de lire Avec elle

Café con leche

Ce matin. Servi ainsi. Dans un verre. Brun, très brun. Sans mousse, pas d’écume laiteuse. Du café, fort, puis du lait. Un couple pas forcément bien « assorti », comme aurait dit ma grand-mère. Lui, un très brun, têtu, petit, véhément. L’autre, déroutant, produit d’animaux qui mangent pourtant exclusivement de l’herbe. Blanc, crémeux parfois, froid, chaud. Maternel aussi, à l’origine. Sans compter la Louve…Bref, les deux breuvages … Continuer de lire Café con leche

Le ruissellement (2)

  Partout en Europe, le présent est incertain. Sans doute le sel de la vie, le piment… Le futur, lui, celui des ex-salariés, ouvriers, employés, file à allure constante dans l’aléatoire. Un aléatoire contrôlé, programmé. Un aléatoire qui nous lamine, doucement. Régulièrement. Inéluctablement. Une idée, une mise en pratique qui ne dit pas son nom, ne montre pas son jeu. Une voie engagée par Balladur. … Continuer de lire Le ruissellement (2)

Le ruissellement (1)

Partout en Europe, le présent est incertain. Sans doute le sel de la vie, le piment… Le ruissellement, en hydrologie, est le phénomène d’écoulement des eaux à la surface des sols. Il s’oppose au phénomène d’infiltration. Ce phénomène se produit quand l’intensité des précipitations dépasse l’infiltration et la capacité de rétention de la surface du sol. Ainsi le ruissellement ferait que les eaux, la pluie, … Continuer de lire Le ruissellement (1)

Laissez passer…

Ce n’est pas écologique. Ni politiquement correct. Certains iront chercher d’autres qualificatifs, encore . Désireux peut-être de faire un exemple. De sévir pour l’exemple. Moi, j’aime les papiers jonchés sur le sol. Une survivance. Un geste que l’on ne devrait plus…Peut-être. Mais devrait-on ces sodas sucrés qui embourbent nos foies et nos pensées ?… Devrait-on ces produits que l’on extorque du sol, mieux encore que … Continuer de lire Laissez passer…