Bayonne, Biarritz : le match (1)

Il y en eut un. Un vrai, un beau. Avec des réussites et un succès indiscutable des Biarrots. Des défaillances, aussi. Dommage que le match ait eu lieu à Aguilera…Ah, c’était Jean Dauger ?!… Alors les Bayonnais en sont restés au jeudi d’antan. Le jour de congés des enfants. Les enfants. Ils étaient bien les seuls à s’agiter en tribune. « Tais-toi, parce que lui il … Continuer de lire Bayonne, Biarritz : le match (1)

Elle, Lui

Ils posent. Meurtris dans leur chair. Ils portent les stigmates de leur présence. Un samedi aprés-midi à Bordeaux. Un mardi matin à Biarritz, prés de la Grande Plage. Une jeune fille de 18 ans touchée en plein visage, peut-on lire, ici. Un garçon de 26 ans qui ne sait plus ramasser un objet au sol, de sa main droite. Un samedi aprés-midi, de grisaille et … Continuer de lire Elle, Lui

« …De se tout dire… »

Des bribes de discours…Des paroles venues d’Afrique jusqu’en Europe…Un cheval imperturbable, relié à une maison à l’entrée de Lescar, juste aprés le golf. Une carcasse d’avion, à droite. Un fuselage posé. Vrillé. Antédiluvien. A la radio, qui m’accompagne, j’entends, j’attrape ces jolis mots, cette expression si touchante.  « …on se permet de se tout dire », un peu plus loin, il répète. Avant, deux femmes qui se … Continuer de lire « …De se tout dire… »

J’écris pas peu…

Faut pas croire. J’écris. Oui. Mais je montre pas tout. Sinon, on va me piquer mes mots. Et là…Donc j’écris caché. J’écris couché. J’écris assis. J’écris. Pas avec une craie qui crisse. Et provoque des frissons, comme si l’on m’ôtait l’épiderme. J’écris. Sans encre. Sans ratures. Je ne vaux même plus quelque gifle perdue, lorsqu’à ces surcharges s’ajoutaient des tâches d’encre. Ces gifles, qui venaient … Continuer de lire J’écris pas peu…

Sommeil. Sommeil. SOMMEIL…

Sur une chaîne de radio nationale. Les questions de Nicolas Demorand qui appuie sur des syllabes, comme un commentateur sportif. Une mode pénible de plus. Des questions à Stanislas Dehaene; chercheur en neurosciences cognitives. Pour un peu, on oublierait l’essentiel. Immédiatement évoqué par le chercheur. Les enfants doivent dormir. Les humains doivent dormir. Leur cerveau en a fondamentalement besoin. Pour être « meilleur ». Pour continuer de … Continuer de lire Sommeil. Sommeil. SOMMEIL…

Mauléonspadrilles

Le quinze août. Il fait chaud. Du monde sur les allées de Soule, coquettes. Des marchands. De nourriture, salée, sucrée. D’aspect sain. Goûteux. Le genre de moment qui vous fait prendre conscience de l’agriculture. Du travail (bien fait) des humains qui façonnent la Terre. Vous donne encore plus d’empathie pour tous les agriculteurs. Vous fait soupirer, en pensant à  ces travailleurs de labourage et de … Continuer de lire Mauléonspadrilles

« Je ne suis pas d’accord… »

Les aéroports, comme les gares, constituent un lieu d’exploration sans pareil. La chaleur, l’annonce scandée en permanence à Montparnasse « en raison d’une panne électrique survenue le 27 juillet… ». A la fin, la voix féminine nous indique qu’il vaut mieux décaler son départ, que l’achat sera remboursable dans une période de 60 jours. Du marteau-piqueur en prime, pour sortir de la torpeur. De la bouftance, partout … Continuer de lire « Je ne suis pas d’accord… »

Un beau matin

C’est à Zumaia. En Guipuzcoa. Une station balnéaire. Zuloaga y séjournait. Zuloaga, un artiste peintre. Du côté des nationalistes…Peut-être eut-il fallu qu’il s’assît sur l’autre banc. Pour changer son regard sur le cours des choses, le cœur des femmes, des hommes. Peut-être. Sûrement  que ces deux bancs pourraient être occupés par des enfants ou des parents. Chacun ayant le choix de faire face à l’océan, … Continuer de lire Un beau matin

Injonction paradoxale

Injonction paradoxale : message comportant deux affirmations incompatibles émis par une personne dominante. Exemple : « Sois spontané »… Ici figure un stock d’injonctions paradoxales. D’une composition altérée. Du sucre, de la caféine, d’autres éléments qui soi-disant, voudraient notre bien. Une composition puis une posologie, savamment ordonnées pour créer le désordre. Un désordre instillé par la publicité, cette pute qui a brouillé nos sensations, nos émotions, nous … Continuer de lire Injonction paradoxale

Le ruissellement (3)

            Une nouvelle expression à la con. Une pensée à la con. Un tissu de mensonges du quotidien. Un truc pour donner aux riches et prélever encore quelques sous sur le dos de la masse. Des conversations, tout sourire, à la télévision. Je pensais pourtant que la marche pouvait, à tout le moins, permettre de réfléchir, de penser. Peut-être s’agit-il … Continuer de lire Le ruissellement (3)