La guenon, le singe et les …

« Une jeune guenon cueillit Une noix dans sa coque verte ; Elle y porte la dent, fait la grimace… ah ! Certes, Dit-elle, ma mère mentit Quand elle m’assura que les noix étaient bonnes. Des coquilles brisées… Puis, croyez aux discours de ces vieilles personnes Qui trompent la jeunesse ! Au diable soit le fruit ! » « Elle jette la noix. Un singe la ramasse, » Des … Continuer de lire La guenon, le singe et les …

« Hulot » à Saint-Palais…

Ils sont trois. Deux hommes et une femme. La soixantaine franchie et largement dépassée. Corpulents les trois. Du surpoids, comme on dit. Les hommes ont choisi une petit blanc, pour soutenir leurs paroles. La dame a pris un café. Elle opine. Répond plus tard à un quatrième individu qui s’exprime en Basque…Les messieurs sont en pantalon court. Celui de droite, à côté de la dame, … Continuer de lire « Hulot » à Saint-Palais…

Mauléonspadrilles

Le quinze août. Il fait chaud. Du monde sur les allées de Soule, coquettes. Des marchands. De nourriture, salée, sucrée. D’aspect sain. Goûteux. Le genre de moment qui vous fait prendre conscience de l’agriculture. Du travail (bien fait) des humains qui façonnent la Terre. Vous donne encore plus d’empathie pour tous les agriculteurs. Vous fait soupirer, en pensant à  ces travailleurs de labourage et de … Continuer de lire Mauléonspadrilles

Le triomphe modeste

Elle est revenue. Une illusion de chaleur, la nécessité impérieuse d’aller se baigner, se mouiller, se tremper et puis…La délivrance. Elle est revenue, sans crier gare. Doucement dans la nuit. Discrètement. Laissant glisser ses doigts sur les fenêtres, pour dire sa présence, sans vouloir s’imposer. Un débit léger, puis avec l’assurance, plus loquace, volubile même. Elle est revenue. J’ai dû contenir les parapluies impudiques, en … Continuer de lire Le triomphe modeste

Le G3

Ils sont arrivés, conviés à Bilbao en toute discrétion. Il y avait le Soleil. Décontracté, chevelure flamboyante, jean et chaussures de sport, chemise blanche déboutonnée, veste en lin. Tenue d’été. Lunettes de soleil. Beau comme un astre. Une véritable attraction, comme il entrait dans l’hôtel Carlton. La réception en émoi, le personnel de service, se poussant du coude pour le voir, l’apercevoir… Le Ciel, ensuite. … Continuer de lire Le G3

Vert Itxassou

Un témoin fabuleux. Le paysage. Le paysage et ses couleurs. Non, ses teintes, plutôt. Parce que la couleur fondamentale est le vert. Avec des créatures qui valorisent le paysage. Ce petit parc à cochons. Odeur garantie. Terrain boueux. Noir. L’on dirait que la terre a été conscieusement retournée. Les porcins sortent de leur maison, ni en pierre, ni en paille, ni en carton. Non. Une … Continuer de lire Vert Itxassou

Quitter Avril

Au fond, que pouvait-on espérer d’un mois qui commence en canulars ou plaisanteries ? Que pouvait-on attendre d’un mois qui commence par la lettre « A », qui parle de résurrection, de jeûne puis d’agneau et de saumon, avant les chocolats ?! Oui, les chocolats, en cocotte, en lapin, en coquillage, semés dans les parcs et les jardins. Une idée très originale des adultes, comme souvent ?!? … Continuer de lire Quitter Avril

Lo importante…L’important

C’est certainement vrai. Avec le café con leche ce matin, cela passe bien. Plus tard, j’y reviens à nouveau. C’est vrai, je suis toujours d’accord. Mais… L’eau, la nourriture ne sont pas disponibles gratuitement. La nature offre ses fruits ou ses plantes, mais souvent, très largement dans des parcelles privatisées. Ou alors dans certaines conditions,  qui peuvent se nommer : cueillette, culture, glanage… Glaner, une … Continuer de lire Lo importante…L’important

Prévisions 2018

Dans le marc de café. Euh non, de café con leche…Alors ce n’est plus du marc ?! Ah d’accord, je croyais que… Bon, je me limiterai alors aux prévisions météorologiques. Comme vous pouvez le constater sur la carte, brun manteau neigeux(?!) sur toute la partie orientale, de l’Oural à la Sibérie. L’Afrique n’est concernée que dans son fuseau  central, jusqu’en Afrique du Sud. Le continent … Continuer de lire Prévisions 2018

Camp blanc de la mort… »Estamos perdiendo la batalla contra el cambio climatico »

Dans le même journal, en page 34, rubrique « Mundo », cette phrase d’E.Macron. A Paris. Devant cinquante cinq chefs d’Etat et les délégations de 131 pays. Une phrase sortie du contexte. L’expression de la pluralité, ou l’actualité commentée de façon différente. Selon les pages. Les points de vue. Certainement un texte écrit par les Ours Blancs. Un complot venu de la Banquise. Agur Continuer de lire Camp blanc de la mort… »Estamos perdiendo la batalla contra el cambio climatico »