Conversations passées

Les conversations fournissent un sujet inépuisable. Le temps qu’il fait, qui manque, qu’il reste. Les voisin, les autres, la famille…Ces échanges débutant parfois par « onmadit », jeteledisàtoi » sont tour à tour chaleureux, cruels, délicieux, excessifs, lapidaires, ordinaires. Là, ce dimanche, comme je circulais dans l’ancienne Aquitaine, jusque vers la Dordogne, me vinrent en mémoire ces conversations disparues. Carrément éliminées. Recouvertes de sédiments scientifiques, appelés « géolocalisations ». On … Continuer de lire Conversations passées

Donapaleu igandea…Dimanche matin à Saint-Palais

Ils sont six. Ils n’ont pas fait naufrage. C’est plutôt une prolongation, de la nuit. De la fête. Un garçon assis avec son accordéon chromatique, donne le ton. Ça chante, ça rit. Quelques tranches de jambon, l’emballage plastifié éventré…Des commentaires à voix haute. Des cris. De la bonne humeur. Le jaune toujours présent, en verre, cette fois. Ces deux-là vont dormir de tout leur soul, … Continuer de lire Donapaleu igandea…Dimanche matin à Saint-Palais

Donapaleu* , Hondarribia*

Ce vendredi dix Août, le marché de Saint-Palais ne bat pas son plein. Peut-être la braderie de ce soir… Il y a du monde, des commentaires : « il faudra qu’on paye aussi à Dax…moi, je n’y suis pas allé cette année ». Le prix des Fêtes. Le prix du coût. Le coup du prix à payer. Que l’on nous fait, tous les jours, en douce, en … Continuer de lire Donapaleu* , Hondarribia*

Il a bien fait

    Il a bien fait, ce petit oiseau. Il s’est approché, un peu comme sur la pointe des pieds. En attendant, justement à mes pieds, qu’une miette tombe. Mais peine perdue. Las de sautiller sur le sol carrelé, il s’est enhardi. Alors il est monté sur la chaise. Avec des allées et venues, même pas pour donner le change plutôt comme quelqu’un qui voudrait … Continuer de lire Il a bien fait

Avec elle

Une fin de semaine d’errance contrôlée. De divagation elliptique. Une façon de se sentir « libre ». De s’adonner au jeu et à sa passion, dans un rectangle d’herbe avec beaucoup de circulation. Des collisions, comme on dit désormais en parlant de « rugby » et des joueurs-tamponneurs. Des gens de l’hémisphère sud, issus du Pacifique. Au pays de Cervantés. Bientôt la tortilla avec du lait de coco… Comme … Continuer de lire Avec elle

Point de non-retour

      Alors nous sommes montés. Tant d’années aprés. Nous avons évolué aussi. Nous sommes venus en nombre, mais pas exclusivement des « mâles », comme à l’époque. La côte a passé vite. Je l’ai trouvé bien plus douce. Peut-être aussi le plaisir de refaire ce trajet, vers le plateau-haut de Boucau. Evidemment, l’époque n’est plus aux pèlerins venus en masse. Aux voitures qui empiétaient sur … Continuer de lire Point de non-retour

Sans mesure

Ce dimanche matin. Du soleil, pas de pluie. Un thermomètre qui indique clairement, qu’il restera sous la couette. Parce qu’en peu de temps, les épaules nues figurent davantage le « plaqué » que le « plaqueur »… Le « plaqueur » ; celui dont on exige qu’il ait les épaules en feu. Pour étreindre l’humanité tout entière. Mais c’est un autre propos. Quatre degrés au-dessus de zéro. C’est peu, mais les … Continuer de lire Sans mesure

Girona 2 Atletic 0, desde un bar en Rekalde…

C’est un bar sympa. Pas un de ces nombreux établissements, en enfilade, avec la télé qui sert du football, tous les soirs ou presque…Pas un de ces nombreux établissements, ou les pèlerins assis au comptoir, ignorent le Monde, tant qu’il ne tourne plus rond… Une fausse blonde, la trentaine passée, au rire très ordinaire, sa comparse brune qui rit moins souvent, mais plus fort encore. … Continuer de lire Girona 2 Atletic 0, desde un bar en Rekalde…

Dimanche…

Dans la capitale Biscayenne. En descendant Larraskitu. Une artère d’un quartier populaire, avec ses immeubles pas jolis. De brique. Ocre. De plats parapluies en plastique bleu,  pour abriter le linge qui sèche. Du relief, dont ne manque pas l’ex cité sidérurgique. Des petits commerces, voire des très petits. Des bars pour étancher la soif tout en aiguisant les appétits ; tortillas déclinés en oignons, chorizo, … Continuer de lire Dimanche…

Tranches

Elles ont l’air inoffensives. Rangées, alignées dans un commerce. Elles ont l’air de rien, ou presque. Pourtant, le dialogue fameux, l’incontournable, s’entend déjà. Même à travers la vitrine. -« Vous les voulez, épaisses, pas trop ?! » dans un gentil sourire, d’un minois surmonté d’une coiffe hygiénique, le buste penché vers l’avant, dans une rotation épanouie vers le client. -… -« Comme ça, ça va ?! » C’est-à-dire que … Continuer de lire Tranches