Iraila, bi kostuen

Des canards se précipitent prés du port, à Gernika. Des poissons aussi. Apparement, ils se partagent le territoire sans se quereller. Au bout de l’estuaire, ou pas loin du commencement. Enfin, ça dépend si l’on considère la chose, côté « canard » ou « côté  « poisson ». Les fêtes d’Errenteria sont passées. Les bateaux d’Elantxobe et d’ailleurs aussi. Les joies de l’effort, les bras en cadence pour exciper le … Continuer de lire Iraila, bi kostuen

La fête…

La fête bat son plein. Une expression consacrée. Une expression, toute faîte, comme ça. Livrée, posée, installée en quelques lettres. Un truc qui tombe bien. Qui a sa place, sans forcer. Pour commencer un texte, ou bien au milieu, peut-être à la fin, aussi. La fête bat son plein. Cela fait une semaine que l’espace du grand parking gratuit a été réduit au quart. Les … Continuer de lire La fête…

Donapaleu* , Hondarribia*

Ce vendredi dix Août, le marché de Saint-Palais ne bat pas son plein. Peut-être la braderie de ce soir… Il y a du monde, des commentaires : « il faudra qu’on paye aussi à Dax…moi, je n’y suis pas allé cette année ». Le prix des Fêtes. Le prix du coût. Le coup du prix à payer. Que l’on nous fait, tous les jours, en douce, en … Continuer de lire Donapaleu* , Hondarribia*

Villes moyennes comme Rodez…

Certaine doit sa renommée à cette répartie célèbre : « on ne devrait jamais quitter Montauban… », dit par Lino Ventura de surcroît, ça avait de l’allure, de la force, de l’impact et un petit sourire en prime. Bayonne est en train de se faire payer, se vendre ou se consommer d’une façon tendancieuse. Même Mourad, le pourfendeur de toutes les injustices( ?!), celui qui assène ses … Continuer de lire Villes moyennes comme Rodez…

D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Il reste cinq minutes à jouer. De dos au comptoir, ils continuent de regarder la télévision. Grand écran, s’il vous plaît. Pas de commentaires. Les Noirs de Nouvelle-Zélande, impressionnants jusque chez Chiquito. Forcément le silence. Le monsieur au bout, dans l’arrondi (!) du comptoir tient le journal à deux mains. Visiblement pas enclin à le passer au contact. Il savoure le dernier essai. Magnifique. Le … Continuer de lire D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Injonction paradoxale

Injonction paradoxale : message comportant deux affirmations incompatibles émis par une personne dominante. Exemple : « Sois spontané »… Ici figure un stock d’injonctions paradoxales. D’une composition altérée. Du sucre, de la caféine, d’autres éléments qui soi-disant, voudraient notre bien. Une composition puis une posologie, savamment ordonnées pour créer le désordre. Un désordre instillé par la publicité, cette pute qui a brouillé nos sensations, nos émotions, nous … Continuer de lire Injonction paradoxale

Girona 2 Atletic 0, desde un bar en Rekalde…

C’est un bar sympa. Pas un de ces nombreux établissements, en enfilade, avec la télé qui sert du football, tous les soirs ou presque…Pas un de ces nombreux établissements, ou les pèlerins assis au comptoir, ignorent le Monde, tant qu’il ne tourne plus rond… Une fausse blonde, la trentaine passée, au rire très ordinaire, sa comparse brune qui rit moins souvent, mais plus fort encore. … Continuer de lire Girona 2 Atletic 0, desde un bar en Rekalde…

Dimanche…

Dans la capitale Biscayenne. En descendant Larraskitu. Une artère d’un quartier populaire, avec ses immeubles pas jolis. De brique. Ocre. De plats parapluies en plastique bleu,  pour abriter le linge qui sèche. Du relief, dont ne manque pas l’ex cité sidérurgique. Des petits commerces, voire des très petits. Des bars pour étancher la soif tout en aiguisant les appétits ; tortillas déclinés en oignons, chorizo, … Continuer de lire Dimanche…

Rugby, voiture et bricolage

L’annonce de l’équipe de France depuis la concession régionale d’une marque de voitures. Le poster de l’équipe de l’Aviron Bayonnais distribué dans le magasin de bricolage. Moi qui n’ai pas de goût pour les voitures et certainement pas mérité la punition d’une visite au  magasin de bricolage… J’ai du coup l’impression d’être sur une île ; avec beaucoup de place autour, si vous voyez ce … Continuer de lire Rugby, voiture et bricolage

Café pause

  C’est un angle de rue. Un de ces endroits qui arrondit les angles. Un café, dans une densité d’établissements proposant du boire et du manger. Du voir et du parler aussi. Le mobilier blanc du marchand de houblon, la table à l’unisson. Le balayeur assis, les jambes allongées, devisant sereinement avec l’œil de l’horodateur. Ici, « l’œil » est vêtue d’une tenue sombre, puis d’un gilet … Continuer de lire Café pause