Des grains et des perles à Saint-Palais

« -Ça va mal, très mal…Qu’est-ce-qu’on va s’occuper de Trump, nous ?! Il est remonté, Gérard, au café. « -Tu vas chez le médecin, Gisèle ? Assise au fond de la salle. Comme au fond de la salle de classe. Loin du téléviseur, allumé depuis l’ouverture des lieux. Encore que ce n’est pas une chaîne d’information continue, ni celle de l’entrepreneur en téléphonie. C’est déjà ça! Gisèle … Continuer de lire Des grains et des perles à Saint-Palais

Le platane

  Il est une invitation. Une terrasse. Un lieu ombragé. L’établissement éponyme qui jouit de sa présence doit embrasser ses racines, chaque jour. Il fait la douceur et la fraîcheur, le platane. Il surpasse les vibrations et le bruit des gros camions ou des engins agricoles traversant Saint-Palais. Il est un havre. Un véritable havre de paix. Une pause-déjeuner comme on dit maintenant, et un … Continuer de lire Le platane

« Hulot » à Saint-Palais…

Ils sont trois. Deux hommes et une femme. La soixantaine franchie et largement dépassée. Corpulents les trois. Du surpoids, comme on dit. Les hommes ont choisi une petit blanc, pour soutenir leurs paroles. La dame a pris un café. Elle opine. Répond plus tard à un quatrième individu qui s’exprime en Basque…Les messieurs sont en pantalon court. Celui de droite, à côté de la dame, … Continuer de lire « Hulot » à Saint-Palais…

Place du Général de Gaulle, Saint-Palais

Il n’est pas forcément content, le Général. Place éponyme à Saint-Palais. Oui. Place éponyme, bien pour l’ego. De ceux qui restent, surtout. Deux salons de coiffure. Même avec la mention « styliste » ou « visagiste », ces lieux ne font jamais vibrer les dégarnis. Une agence de travail temporaire; le travail, c’est tellement cher, qu’on le distribue en tranches pas toutes épaisses! Un restaurant, douce halte sous les … Continuer de lire Place du Général de Gaulle, Saint-Palais

Il a bien fait

    Il a bien fait, ce petit oiseau. Il s’est approché, un peu comme sur la pointe des pieds. En attendant, justement à mes pieds, qu’une miette tombe. Mais peine perdue. Las de sautiller sur le sol carrelé, il s’est enhardi. Alors il est monté sur la chaise. Avec des allées et venues, même pas pour donner le change plutôt comme quelqu’un qui voudrait … Continuer de lire Il a bien fait

« Y’a des matins comme ça »…

Oui, je dois l’avouer. J’étais parti pour une tournée du lundi matin, entre cafés et ballons, avec des commentaires à l’emporte-pièce. Du moins je l’espérais. Quelques paroles bien acérées, des haussements d’épaule, des sourires convenus et quelques écarts de langage. Des conversations de bistrot, comme un air populaire. Sauf, que ce lundi matin, Cambo-les-Bains prend son temps. Les forts en thème ne sont pas là, … Continuer de lire « Y’a des matins comme ça »…

D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Il reste cinq minutes à jouer. De dos au comptoir, ils continuent de regarder la télévision. Grand écran, s’il vous plaît. Pas de commentaires. Les Noirs de Nouvelle-Zélande, impressionnants jusque chez Chiquito. Forcément le silence. Le monsieur au bout, dans l’arrondi (!) du comptoir tient le journal à deux mains. Visiblement pas enclin à le passer au contact. Il savoure le dernier essai. Magnifique. Le … Continuer de lire D’un ballon l’autre, à Cambo-les -Bains, ce samedi matin

Avant

    Un café au lait. Soi-disant « mauvais » pour la santé. Le mélange du lait et du café. Pas dans l’ordre des choses . Un phénomène de floculation de la crème dans le café. Oui, vous avez bien lu, « floculation ». Pour couper court à vos fantasmes, je précise. « La floculation est le processus physico-chimique au cours duquel des matières en suspension dans un liquide s’agglomèrent pour former … Continuer de lire Avant

Café con leche

Ce matin. Servi ainsi. Dans un verre. Brun, très brun. Sans mousse, pas d’écume laiteuse. Du café, fort, puis du lait. Un couple pas forcément bien « assorti », comme aurait dit ma grand-mère. Lui, un très brun, têtu, petit, véhément. L’autre, déroutant, produit d’animaux qui mangent pourtant exclusivement de l’herbe. Blanc, crémeux parfois, froid, chaud. Maternel aussi, à l’origine. Sans compter la Louve…Bref, les deux breuvages … Continuer de lire Café con leche

Le rythme…

Vendredi matin à Cambo les Bains. « Ils » sont là. Trahis par leurs accents. Grossièrement du dessus de la Loire. Forcément les prix sont à la hausse. « Monsieur est mauvaise langue… » oui, bien sûr. Les cours ne se sont pas affolés, mais un léger frémissement, du chorizo au gasna ( fromage) en passant par les fruits et légumes. Des fraises qui n’ont pas l’air dopées au … Continuer de lire Le rythme…