Le masque

…Pour l’instant, ça ne se voit pas. C’est la troisième semaine, maintenant. Enfin, depuis que je m’en suis rendu compte…J’ai voulu traîter ça méthodiquement. Est-ce-que le port du masque est la cause de tout cela ?…La première semaine, discrètement, j’ai patienté pour ne pas m’endormir le premier. Ensuite, je remettais le masque. Peut-être pas toute la nuit, mais quelques heures. Et je crois que ça … Continuer de lire Le masque

Samedi 15 décembre

J’aimerais pas vivre ce samedi, comme le précédent. « Scotché » au téléviseur. Avec une chaîne d’information en continu. Un canal de confiscation. Confiscation de la parole, de la revendication, du spontané, du vivant. Des témoins professionnels qui photographient, tendent les micros, filment. D’ autres témoins professionnels qui filment ceux qui filment. Des caméras installées en hauteur. Comme pour des retransmissions d’événements sportifs. Du travail bien fait. … Continuer de lire Samedi 15 décembre

Prescription du matin

A écouter, un peu, pas du tout, beaucoup, en boucle…Peu importe. Après, avant le café, le café au lait, le chocolat, le thé de Ceylan ou d’ailleurs… En trempant des biscottes, façon Jean Gabin dans « la cage aux folles », en picorant des céréales, en s’envoyant un bol de lait chaud, froid… En attaquant par un demi, un verre de vin, un joint…Peu importe. C’était pas … Continuer de lire Prescription du matin

Uhart-Mixe vers Uhart-Cize

Sur la départementale 933. D’un Uhart- étymologiquement « entre les eaux »- à l’autre. Des pays, à l’intérieur de la Basse-Navarre. De Mixe, « capitale » Saint-Palais et de Cize, « capitale » Donibane Garazi. Une belle route. Des troupeaux rassemblés, les vaches qui donneront de la viande sur la hauteur. Les moutons en conciliabule à Uhart-Mixe. En dépassant le village, le cimetière parfaitement délimité. La haie, ici, n’est pas celle … Continuer de lire Uhart-Mixe vers Uhart-Cize

Deux renards sur la route

« Le Loup et le Renard sont d’étranges voisins : Je ne bâtirai point autour de leur demeure » Mais deux renards sur la départementale 933, affolés dans la lueur des phares ne songeaient guère à retenir la commère Cigogne. Deux beaux renards, blonds plus que roux. Les voilà troublés, effrayés, faisant des bonds, sur la ligne continue. Chacun détale d’un côté. Celui qui a choisi la … Continuer de lire Deux renards sur la route

Comme « ils » parlent, à France Culture, ce matin et ailleurs…

Son sourire s’entend clairement. Professionnel. Alliot-Marie était remarquable dans ce domaine. Une façon de sourire, sans à propos. Même pour dire une méchanceté. Pour désarmer une critique. Ce sourire-politique. Travaillé, pas poli. Comme une inspiration avant de s’élancer. Peut-être même un procédé, destiné à faciliter une recherche active. Parfois, les yeux qui montent, dans une posture de voltige aérienne. Pour aller chercher dans le passé, … Continuer de lire Comme « ils » parlent, à France Culture, ce matin et ailleurs…

Une semaine en Novembre

Une semaine de veille du onze novembre. D’itinérance. Si j’avais une semaine, à perdre haleine, j’aurais évité les Ardennes. Ou plutôt, oui, mais cap sur Charleville Mézières. Et pas ailleurs. Sûrement pas. Charleville. Point. De la poésie aux armes. Du port Ardennais jusque vers Marseille,  Chypre, l’Afrique, ailleurs…Plusieurs ailleurs, d’ailleurs . « Des armes et des mots c´est pareil Ça tue pareil II faut tuer l´intelligence … Continuer de lire Une semaine en Novembre

Les soufflistes

Ce ne sont pas des soufistes, adeptes d’un mysticisme de l’Islam. Pas des sophistes, non plus. Quoique leur éloquence est sans pareille. A vous couper le souffle. Et du souffle, ils en ont, les soufflistes de Saint-Palais. Il faut les voir, en habits verts, leur appareil dans le dos, à l’instar des pèlerins qui passent leur chemin ici. Et la magie hurlante s’opère. Les feuilles … Continuer de lire Les soufflistes

Rendez-vous

Ils ont rendez-vous. Ils le savent. Les épis verts, très verts, puis jaunes. Ces tiges qui ont bu, beaucoup, et qui se montrent desséchées en Octobre. Tous et toutes les autres y sont passés. Les gros engins rôdent. Des « convois agricoles » qui se dandinent sur les départementales. Leurs chauffeurs haut-perchés dominant le monde et les terres. Là, quelques parcelles demeurent encore le cheveu ébouriffé, la … Continuer de lire Rendez-vous