Confiniment (12)

Les mots continuent de me faire mal. Des « séquences », des « éléments de langage », « l’agilité » des entreprises. Indigeste. Oui, en fait ça c’est pour faire bien. « Indigeste », c’est pour rester dans le politiquement correct. Le gendre idéal, toutes ces banalités ou lieux communs, qui ménagent les susceptibilités… Mais, la vérité vraie-la mienne, et j’y tiens- c’est que ces maux me font vomir, gerber, dégueuler. A genoux, … Continuer de lire Confiniment (12)

Confiniment (10)

Bien entendu. Evidemment que j’allais aborder le sujet. C’était sûr. Parce que sur ce sujet, d’entre tous, j’ai mon mot à dire. Et même cette sensation sauvage, de baigner dedans, d’être né avec, d’en être issu. Si, comme le disent les Argentins, à propos du football, c’est l’activité qui choisit ses pratiquants, alors je peux dire que le rugby m’a choisi. L’ovale en a choisi … Continuer de lire Confiniment (10)

Confiniment (8)

Sept heures vingt. Ça va. Premier auto-bilan ; pas de toux, pas de mal de tête, pas de difficulté à respirer…Sortir du lit-un peu laborieux, je tente…D’abord ouvrir les volets, puis la fenêtre…L’air frais, moncorpsnudepasloindesoixante, qui réagit. Tee-shirt, survêt. C’est fait. Il fait beau. Il fait très beau. Soixante-deux nouveaux cas en Chine, même si en Chine, « soixante-deux » fait figure de quantité négligeable…Le journal « Le … Continuer de lire Confiniment (8)

Confiniment (7)

Et les jours se succèdent. Ceux de la fin de semaine, ne revêtent pas leurs plus beaux habits. Rentrés dans le rang, qu’ils sont. Pas davantage d’occasion de sorties, les stades, les salles de concert, les débits de boissons qui ne créditent plus…Et ça ne fait pas de grand frisson, comme chantait tant certain. Confinés. C’est-à-dire que l’on voit notre fin, un peu, un peu … Continuer de lire Confiniment (7)

Confiniment (4)

Les maux. Les mots. Les mots des maux. Nous sommes en guerre. Le message porte. Jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique. Là-bas ils se pressent pour acheter des armes. Désormais est décrétée l’opération « Résilience ». Cette opération sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations… Autant se référer à un spécialiste. Reconnu. Boris Cyrulnik, répondant à une question, lors d’un entretien, ce jour. Donc pour vous il … Continuer de lire Confiniment (4)

Confiniment (3)

Les voitures ne roulent plus ; pour l’heure, il s’agit de ne pas affoler les populations, n’est-ce-pas ?! Mais oui, ou plutôt non, les voitures ne roulent plus. Il va falloir les réamorcer. Dans l’ordre et la sérénité. D’abord, les 2019, ainsi de suite. Un comité d’experts vient d’être créée. D’un nouveau genre. En effet, l’on s’est rendus compte des limites des spécialistes. Pour certains, … Continuer de lire Confiniment (3)

« Il y aura un avant et un aprés »

Oui, certainement. C’est sûr même. Mais l’après ne succède pas à l’avant, directement. Il y a le présent, entre les deux. Pris en sandwich, en quelque sorte. Comme une feuille de salade, une tomate hors saison, hors sol…bref du pas bon. Et là, effectivement c’est du « pas bon ». Entre des soignants héroïques, des établissements publics laminés, en Espagne, en France par des personnes qui ont … Continuer de lire « Il y aura un avant et un aprés »

Bois au Pays Basque…

Des camions, des véhicules de transport de bois. Avec des remorques, souvent en deux parties. Des rondins, rangés dans la largeur. Dans la longueur. A croire qu’ils ont découpé toutes les forêts du Pays Basque. Ou qu’il s’agit de chauffer la planète. Un grand feu de joie pour perturber le ….virus. Peut-être que les aizkolari ne connaissent pas le chômage. Du bois, donc. Dont on … Continuer de lire Bois au Pays Basque…

Le Monsieur te dit (6)

L’écran venait de sonner ; un appel, comme une sirène qui allait crescendo et provoquait au bout de dix minutes, l’arrivée des forces de police. Myriam appuya sur la télécommande. Monsieur Gata apparaissait souriant à l’écran. « -Une bonne nouvelle, mon Petit ? fit-il dans un sourire, si vous voulez bien m’en dire deux mots -J’ai, comme vous  le savez, Monsieur, un entretien demain. -Vous vous … Continuer de lire Le Monsieur te dit (6)

Pluie, café et cie…

Il pleut. Il y a du vent aussi. Il pleut. Du crachin, des averses qui cinglent, un peu de grêle aussi. Les précipitations varient. Les parapluies se dressent. Affichent leurs ridicules limites aussi, avec leurs baleines chavirées par le vent. Les conversations de ce vendredi matin évoquent le sort du Biarritz-Olympique. « Et il prend celle des cinquante mètres, il en a deux, avant, à quarante … Continuer de lire Pluie, café et cie…