Le centre commercial

La côte Basque peut s’enorgueillir d’un  centre commercial. Grand. Très grand. Avec des marques. Des objets, des vêtements. Des choses à acheter. Beaucoup. De quoi se nourrir, pas jusqu’à se goberger, mais pas loin… Néanmoins, la culture n’est pas oubliée. Loin de là. Au contraire, même. Témoin ce toro ceint d’une écharpe aux couleurs de la monarchie espagnole. Un toro en plastique, sur un parterre … Continuer de lire Le centre commercial

Bayonne-Biarritz, allers et retours…

Le derby approche. Une partie à Aguilera. Après l’aller à Jean Dauger. Un aller pas simple pour les Bleus . Les Rouges, vêtus de noir, pour la circonstance, avaient paru plus rapides, plus forts, plus tranchants…Les statistiques ne pensaient pas de la même façon. La raison des statistiques est parfois…effrayante. Un terme peu souvent accolé à « raison », vous en conviendrez. Ce match retour vient bien, … Continuer de lire Bayonne-Biarritz, allers et retours…

Conte ordinaire des Basses Pyrénées (2): le dimanche 24 décembre

Des commerces ouverts, à l’intérieur, comme sur la côte. Des commerces ouverts jusqu’au soir. Pour recueillir les fonds de bourses. Les derniers achats, cordons déliés. L’excitation de la dernière heure, pour ceux qui ont l’habitude de faire beaucoup en peu de temps, ou bien le prix de l’indolence pour ceux qui remettent au dimanche, ce qui aurait pu être fait avant. Les surfeurs sont à … Continuer de lire Conte ordinaire des Basses Pyrénées (2): le dimanche 24 décembre

L’Annivraisaire

Il est passé. Mon jour que je suis né. C’était bien. Avant c’était doux, pendant c’était mouvant, aprés c’est passé. Il reste des mots. Des souvenirs qui ne sont pas sortis;  je les garde bien rangés. Enfin, pas « bien » à proprement parler, parce qu’ils font irruption parfois. Ils savent me parler. Ils se pointent toujours gentiment, sur la pointe des pieds, légers, tout légers. Tellement … Continuer de lire L’Annivraisaire

Humeurs Bayonnaises

Jusqu’au dimanche, ça m’a duré. Les  supporters grévistes de Jean Dauger. Des soutiens qui s’effacent, se dérobent. Une humeur manifeste, dont les manifestations m’agacent. Comme s’il n’y avait pas moyen de râler ou de maugréer, en ce début d’automne. Avec le gâteau basque-dont c’est bientôt la Fête-décliné maintenant versus cacao, pourquoi pas ?!… Et ces gammes, sans cesse « inventées » :  des cannelés du Pays Basque, … Continuer de lire Humeurs Bayonnaises

Plage du matin à Anglet

Trois sentinelles avec un tee-shirt blanc, sur le sable. Une pique pour débarrasser, un sac pour récupérer, et c’est parti ! Sur la promenade des Sables d’Or, des coureurs. Des « quinquexagénères ». Et vas-y que je « footingue », en bord de mer, pour avoir l’air moins, ou plus…Avec mon âge sur le porte-bagages, mon âge capricieux qui suit sans effort et d’autres fois me précède  le sourire … Continuer de lire Plage du matin à Anglet

Indémodable

Ce n’est pas « sous les pavés, la plage! », mais en allant aux Sables d’Or à Anglet, justement, le sol est revisité par des annotations diverses et variées. J’ai eu le plaisir de parcourir ce plancher, les pieds nus. A cela, s’est ajoutée la lecture de ce slogan soixante-huitard. Il constitue une injonction à respecter scrupuleusement, quitte à ignorer les « âneries » de ces temps-ci, comme la … Continuer de lire Indémodable