Bar(rés) matins…

Ils sont du matin. Avant les neuf heures. Une ombre dans mon dos, une entrée sur la pointe des pieds. Un imperméable, l’anonyme reconnu. Servi avant même que de saluer. Un petit verre, long. Un tube d’alcool. Un tube expédié. Posé, enlevé. Bu. Englouti. Sauve qui tube. Ce doit être l’un des premiers de la tournée. Le buveur,  triomphe modeste, comme un champion qui enchaîne … Continuer de lire Bar(rés) matins…

…de boire

Je me concentre pour essayer de me rappeler. C’est pas facile. Après s’il faut prendre un chien, un animal de compagnie, une femme pour « se modérer », « remonter la pente »… »recouvrer ma dignité » qu’ils me disent ces connards. Ma dignité. Je leur fous dans le cul ma dignité. Jusqu’au bout de ma dignité. Ça oui… Je me concentre…Ça fait plus d’une demie-heure que je ne bois pas. … Continuer de lire …de boire

Foire

Je suis allé à la Foire au jambon. C’est un joli pays. Avec des  maisons colorées. Plutôt élancées. Tout le contraire des morphotypes locaux, en somme. Surtout à l’intérieur des terres. Les couleurs majoritaires, sont le rouge et le vert. C’est moins bien que sur le quai Chaho, je trouve. Parce que l’on a autant d’esprit que d’appétit, à Bayonne, on a écrit sur les … Continuer de lire Foire

Bayonne : 24 Biarritz : 17

Le match, donc. Sous les couleurs d’avril. Souvent les plus belles. Du soleil. La montagne basque recouverte de sucre glace, léché par endroits avec gourmandise. Le noir de l’écobuage qui favorise le contraste, quant au vert décliné ici en tant de nuances…La parade des tracteurs bat son plein. Ces amoureux viennent témoigner à la Terre de leur attachement. En semant, griffant, caressant, c’est selon. L’odeur … Continuer de lire Bayonne : 24 Biarritz : 17

Ronde en Biscaye

Finalement les Anglais ont laminé les Irlandais. Pressés par une ligne blanche défensive, forte et rapide. Déstabilisés par du jeu au pied, dans leur dos, avec une pression « des gars qui suivent », comme on disait autrefois. Les verts ont sombré. Ils n’ont imposé ni leur rythme, ni leurs longues séquences, ni leurs passes courtes. Le « Molly Malone » a fait le plein. Un public, debout, assis. … Continuer de lire Ronde en Biscaye

Dive bouteille

Vestige du dimanche matin. Moitié pleine et moitié vide. Plus de bouchon. Une invitation à un petit-déjeuner « malté ».  Lait et café hors sujet. Chocolat ignoré. Moitié pleine. De ne pas avoir été bue, en entier. Peut-être des réflexes sauvegardés, pour rentrer. Moitié vide, d’avoir tellement étanché sa soif avant, dépassé voire, qu’il en reste encore. Moitié pleine. D’un contenant, posé là, oublié peut-être…Dissimulé voire. De verre … Continuer de lire Dive bouteille

Donapaleu igandea…Dimanche matin à Saint-Palais

Ils sont six. Ils n’ont pas fait naufrage. C’est plutôt une prolongation, de la nuit. De la fête. Un garçon assis avec son accordéon chromatique, donne le ton. Ça chante, ça rit. Quelques tranches de jambon, l’emballage plastifié éventré…Des commentaires à voix haute. Des cris. De la bonne humeur. Le jaune toujours présent, en verre, cette fois. Ces deux-là vont dormir de tout leur soul, … Continuer de lire Donapaleu igandea…Dimanche matin à Saint-Palais

Du grain à Saint-Palais

De gros camions sur les départementales. Des tracteurs, haut-perchés, avec d’autres engins agricoles qui imposent le respect. Des verts, des jaunes. Des illuminés qui rôdent dans les champs, le soir tard, pour des nocturnes d’automne. Du grain à moudre, en poudre, à en découdre. De quoi nourrir ces vaches qui, par magie, donneront du lait aprés. Du maïs humide, sec, de l’amidon et même de … Continuer de lire Du grain à Saint-Palais

Cafés

Ici, les pauses-café ne correspondent pas forcément à la dite boisson. Éliminons de suite le « crème » qui est loin du compte. Les cafés ne sont pas frappés, plutôt compris dans des formules petit-déjeuner. Le rhum, oui, le rhum se présente, lui, sous diverses formes. Séduisantes. Avec du citron vert, sans, des glaçons, deux pailles. Des effets qui succèdent à un travail de tassement du citron … Continuer de lire Cafés

Bayonne, La Réunion : le pied léger

Ce n’est pas une activité estampillée « Fêtes de Bayonne ». Le lancer de chaussures en hauteur. Pas forcément des espadrilles de Mauléon.  Des chaussures. Ici, plutôt des chaussures de sport, des « basket », des « tennis » ou des « running ». Le lancer jusqu’à atteindre le ciel, ou plus encore. Ici, le ciel est bas. A moins que ce soient plutôt les câbles, pas très aériens. D’une tension détendue, d’une … Continuer de lire Bayonne, La Réunion : le pied léger