Confiniment (6)

 

 

D4EG3P

« -Bonjour

-Bonjour, je prendrais un café s’il vous plaît…(Ici choix multiple : un expresso, un allongé -pas synonyme de « confiné »-un crème, café, cortado, con leche…)

-Je vous amène ça, Monsieur…(choix multiple également : silence, « c’est parti », hochement de tête)

Quelques instants plus tard :

« -Voilà…(choix multiple encore : « Monsieur », « alors l’expresso », …) plus changement de décor : carafe d’eau plus verre, praline ensachée, biscuit ensaché, petite cuiller et sachet de sucre en poudre, …

Puis chanson de gestes :  le/la serveuse qui poursuit son oeuvre, celui qui reste là, survolant la note implacable, attendant les un euro -rare- un euro vingt centimes, un euro trente centimes, un euro cinquante centimes, ainsi de suite…Il faudra bien surmonter la crise, n’est-ce-pas ?!

Le tenancier discret, attentif au client, faisant preuve de tact. L’occupé, qui réunit ses clients préférés en bout de comptoir. La grande gueule qui sait, qui l’avait dit, qui est d’accord pour être contre tout, à condition que les idées ne choquent pas son portefeuille. Le quiépouselesidéesdelachaînedetélevisiond’informationencontinu-redoutable-par la double peine qu’il nous inflige : la scietélevisuelle, et ses commentaires à lui, pas de lui !

Eh, bien, je vais vous faire une confidence. Il me tarde déjà de les retrouver. De les mériter, de m’en délecter. Cette comédie humaine, autour d’un breuvage, tasse ou verre, avec glaçons ou presque brûlant, me manque chaque jour davantage. J’aime ce manque, je le cultive, en espérant le combler plus tard.

Agur

 

 

2 réflexions sur “Confiniment (6)

  1. Tu vas peut être être surpris…ils auront peut être changé et toi aussi….on ne sait pas comment on va sortir de tout ça et si on va sortir….😊

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.