Confiniment (3)

Les voitures ne roulent plus ; pour l’heure, il s’agit de ne pas affoler les populations, n’est-ce-pas ?! Mais oui, ou plutôt non, les voitures ne roulent plus.

Il va falloir les réamorcer. Dans l’ordre et la sérénité. D’abord, les 2019, ainsi de suite.

Un comité d’experts vient d’être créée. D’un nouveau genre. En effet, l’on s’est rendus compte des limites des spécialistes. Pour certains, hors de question de tremper leurs incertitudes , euh pardon, leurs certitudes dans…Pour d’autres, depuis janvier, effectivement, l’horizon s’est considérablement obscurci.

L’on a décidé, cette fois, de créer une groupe d’experts de… « rien ». Et pourquoi pas ?

L’idée première, comme dit plus haut, était de procéder par ordre chronologique. Oui, mais depuis, ça a changé. Depuis, il a été décidé de ne pas remettre en état de marche les voiturettes. Et oui, voiture sans l’être, pas de permis, ivrogne, pauvre, drogué, vieux, trop vieux. Logique.

Nouvelle étape maintenant. Privilégier les voitures avec des sièges pour enfants, les voitures dites « familiales » et éliminer les voitures pour deux personnes. Les minis n’ont pas d’avenir. Logique.

Précisons de suite que les voitures, très hautes, grosses, chères ne sont pas concernées. Ces engins-là fonctionnent toujours. Pas d’arrêt. Faut quand même raison garder, n’est-ce-pas ? Logique.

A l’heure actuelle, il s’agit de déterminer si l’on va prioriser les marques françaises, puis européennes, puis asiatiques…Ou encore, l’aléatoire, un tirage au sort, par commune qui livrerait son verdict. C’est en discussion.

Le débat sur l’énergie n’est pas encore à l’ordre du jour. Mais dés la semaine prochaine, il sera abordé par le Conseil Des Énergiques. Sa composition n’est pas encore connue, mais les dirigeants échangent avec un chef d’entreprise, spécialiste du confinement et de son contraire…C’est en bonne voie.

Agur