Bar(rés) matins…

Ils sont du matin. Avant les neuf heures. Une ombre dans mon dos, une entrée sur la pointe des pieds. Un imperméable, l’anonyme reconnu. Servi avant même que de saluer. Un petit verre, long. Un tube d’alcool. Un tube expédié. Posé, enlevé. Bu. Englouti. Sauve qui tube. Ce doit être l’un des premiers de la tournée. Le buveur,  triomphe modeste, comme un champion qui enchaîne … Continuer de lire Bar(rés) matins…

Prolongation

Doucement. L’idée se construit. Le corps se modèle. La chair trahit. Le tissu adipeux décide de s’émanciper; ce traître. Caché une partie de l’année. Il s’est affranchi du reste du corps. Bande à part, c’est sa règle. Bande…Si peu. On est passé des « rugissants » aux « hurlants ». Mais ça hurle à l’intérieur. La voix ne porte plus guère. Le rayon d’action commence à rayonner de moins … Continuer de lire Prolongation