Dive bouteille

Vestige du dimanche matin. Moitié pleine et moitié vide. Plus de bouchon. Une invitation à un petit-déjeuner « malté ».  Lait et café hors sujet. Chocolat ignoré.

Moitié pleine. De ne pas avoir été bue, en entier. Peut-être des réflexes sauvegardés, pour rentrer. Moitié vide, d’avoir tellement étanché sa soif avant, dépassé voire, qu’il en reste encore.

Moitié pleine. D’un contenant, posé là, oublié peut-être…Dissimulé voire. De verre consistant, pas bazardé contre quelque chose avec des débris épars. Moitié vide. D’une triste invitation matinale, de dimanche embrumé, forcément.

Moitié pleine. Équilibre sauvegardé. Pas une goutte déversée. Moitié vide. Le flacon surpasse l’ivresse. Sans tituber.

Agur

 

btr