Voyage (3) ou « Des feuilles aux livres »…

 

btr

 

Non, les feuilles mortes ne se ramassent pas à la pelle. Désormais, c’est plutôt « souffler qui est jouer ». Souffler, entasser, verser dans des sacs destinés à cet effet. Du tri organisé, à Longjumeau et ailleurs. La collecte, avec des pointillés à ne pas dépasser. De feuilles trépassées qui ne joncheront plus…

Plus loin, dans le square, un objet. Un appareil froid, lassé d’accueillir des mets qui s’ennuyaient. Revêtu d’un caisson de bois, vernis et tout, avec des inscriptions dessus. Un petit réfrigérateur, qui n’est plus dans ses plus simples attributs. Empli de lectures, de divers formats. A prendre, à lire puis à donner à lire. A réciter, puis oublier. A voix haute ou susurrée…

Agur