« …mais le silence d’or »

Le porte-parole du gouvernement. Une mine de talents, à lui tout seul. Il est « sûr que le président de la République saura retrouver le chemin du cœur des Français, les toucher au cœur et parler à leur cœur ». 

Comment peut-on dire de telles choses ? Nous prendre par les sentiments, comme un bonimenteur.

Quel manque de respect, de pudeur. Une violence supplémentaire. Heureusement, le cœur n’est pas touché, nous continuons de vivre.

Agur