Les soufflistes

Ce ne sont pas des soufistes, adeptes d’un mysticisme de l’Islam. Pas des sophistes, non plus. Quoique leur éloquence est sans pareille. A vous couper le souffle. Et du souffle, ils en ont, les soufflistes de Saint-Palais.

Il faut les voir, en habits verts, leur appareil dans le dos, à l’instar des pèlerins qui passent leur chemin ici. Et la magie hurlante s’opère. Les feuilles sont soulevées du sol, comme de misérables fétus. Deux tas, balayés, pour un dernier voyage en camion, direction la déchetterie.

Je suis témoin de la traque quotidienne, zélée, trop , bien trop pour moi. Comme s’il fallait laisser la place sans trace. Pas de vie végétale. Du minéral. Oui. Pour faire place nette. Instaurer un peu plus de ville encore dans le village.

Bientôt les arbres seront circonscrits dans des colonnes de pierre. Bientôt. Avec des arêtes de silex, d’autres pierres qui figureront des ramifications. Des ouvertures pour que l’on puisse regarder les derniers arbres, leurs feuilles à l’intérieur. Avec des lampes qui apporteront de la lumière et un arrosage artificiel. Certains essaieront de passer leurs mains de toucher cette vie. D’autres tenteront de lécher les nervures en s’extasiant. Bientôt…bty