Parité bien ordonnée…

Ainsi, dans un mimétisme confondant, le Biarritz Olympique a, lui aussi, réalisé un match « nul ». Un match de jeudi, venant aprés le match du dimanche. Vingt-huit points, deux fois à Jean Dauger, trente-trois points deux fois à Aguilera. Les Biarrots n’ont pas marqué les derniers, ils ont plutôt concédé ce que les Bayonnais avaient arraché. Pour le reste, le temps nous éclairera. Comme il se doit.

Enfin, je pensais, naïvement sans doute, que la tribune de presse d’Aguilera avait davantage de contenance. Tout de même ! Même lors de grandes affluences à Jean Dauger, les journalistes sont « casés ».  Biarritz, le charme discret de…

Agur