Le spectacle de la rue

Elle se tient à la gouttière. Son bras gauche tendu. L’air de presque rien. Du vomi prés de ses pieds. Un groupe de collégiens passe. Ça chahute, on se poursuit. Les garçons taquinent les filles. On rit. Les garçons courent plus vite. Poursuivis qu’ils sont, pour l’instant. Viendra le moment ou il leur faudra courir, eux aussi. Pour entrer en contact. Sans geste brusque, sans éclats de rire ni la force du groupe pour dissimuler ses émois.

Elle se tient à la gouttière. La conscience qu ‘il lui reste encore, parvient à l’amarrer à la verticale. C’est une dame d’un âge certain. Une mère de mère. Ce soir, un peu de dignité s’échappe par gros bouillons. A trois reprises, dans  le registre sonore du trop-plein. Les collégiens passent, la moquerie fugace. Du savoir-vire. Sans feindre d’ignorer, sans s’appesantir davantage. Des clients attablés se contiennent aussi.

Elle se tient à la gouttière. Elle est allée trop loin. Limites franchies. Du moins les a-t-elles éprouvées. Elle est vêtue simplement. Comme un être de condition modeste, mais pas déshéritée, non plus. Pas dans l’errance. La gouttière, d’ailleurs, n’est pas innocente. Elle étanche sa soif, elle, depuis des lustres, sans souci, aucun. Pas de préoccupation du lendemain. Jamais affectée par le manque, la gouttière. Une égoïste qui ne recueille pas les chats, une conduite facile à tenir. Abreuvée par des cieux généreux. Pas d’états-d’âme, tant l’eau est liée au Pays Basque. Euskal Herria.

Elle se tient à la gouttière. Comme on se raccroche à une autre, même pas amie, même pas proche. Une alliée de circonstance, qui ne se considère d’ailleurs pas comme telle.

Elle se tient à la gouttière. La rue pas davantage affectée. Comme une artère faisant la part des choses. L’éphémère débord vite oublié. Nettoyée, rincée, humble et propre sur soi, la calle Larraskitu. Foin de glyphosate, de motion de censure et de parti populaire si loin du peuple. Une fin de semaine, de quelques soubresauts, de manque et de trop. Une humanité esquintée. Du banal remarqué.

Agur