Vélo

dav

Je n’aurais pas cru. Je n’y aurais pas cru, non. Mais voilà, les faits sont là. Le vélo est monté au rideau. Le vélo vert, attaché et suspendu au cou du réverbère. Le réverbère n’en a pas rien à faire. Le réverbère, ça faisait un moment qu’il lorgnait dessus…

Et le vert vélo, de replier sa béquille, dans sa volonté d’aller plus haut…a décollé. Enfin, pas vraiment. Ou plutôt du sol, oui, mais pour une étreinte pas particulièrement commode. Le réverbère, lui, ne va pas lâcher l’affaire. Le réverbère, les pieds sur terre. Et de quelle manière ! Figés, même. Le réverbère, s’il ne manque pas d’air, connaît depuis fort longtemps son aire. Sa géographie, son sort et son destin. Et cette attraction soudaine, c’est sûrement pour lui, une jolie façon d’allumer son allumeur. Celui qui se déplace à bicyclette…

Agur