Portugal (3)

bty

Une pâtisserie. Un salon de thé. Du mobilier qui contient des tentations pour presque tous les goûts. Depuis des « Porto », plus ou moins âgés, d’une très belle prestance. Des alcools sereins, abrités derrière des étagères de verre. D’un mobilier un peu passé d’époque. Une survivance, une tradition. Avec des tables de part et d’autre, et des voûtes, des arcs pour aller d’une aile à l’autre. Du carrelage, encore, mais pas envahissant. Jusqu’à une certaine hauteur. Les serveurs sont attentifs, discrets et rapides. L’une d’entre eux est ravissante. De longs cheveux bruns, de la grâce.

Des petits gâteaux, ronds. Chauds. Un fond pas trop rigide, du crémeux. Bien plus, beaucoup plus que des petits flans portugais. Des Pasteis de nata…De Belem. Un voyage en sonorités et la gourmandise exacerbée. Cet afflux de salive…Loin, très loin du jeûne ! Une porte ouverte, entr’ouverte sur la suite en pêchés capitaux. Hummm !

L’orgueil, l’avarice, la luxure et la colère,  l’envie, la paresse. sont les bienvenus. Tous ne me sont pas aussi agréables, indispensables.  Pour enjamber Avril, comme l’on franchit le Tage, je me délesterai de l’avarice et de la colère. Les autres ont toute leur place, même dans mon léger bagage ! Des pêchés comme autant de voyages à venir, à moins que ce ne soit l’inverse…C’est parti.

 

Une réflexion sur “Portugal (3)

Les commentaires sont fermés.