Le ruissellement (1)

bty

Partout en Europe, le présent est incertain. Sans doute le sel de la vie, le piment…

Le ruissellement, en hydrologie, est le phénomène d’écoulement des eaux à la surface des sols. Il s’oppose au phénomène d’infiltration. Ce phénomène se produit quand l’intensité des précipitations dépasse l’infiltration et la capacité de rétention de la surface du sol.

Ainsi le ruissellement ferait que les eaux, la pluie, la belle volonté des plus riches, ne pourrait donner lieu à une « infiltration ». Nos parapluies nos protègent aussi. D’une augmentation de 0,25% des pensions en Espagne. D’un coup, quelle audace !? Un coup, dont il convient de se protéger. Evidemment.

Finalement le ruissellement, celui qui fait glisser, vaut mieux qu’une infiltration de 0,25%. Une humiliation supplémentaire. Décidée par de brillants esprits, là-aussi.

Il pleut, il pleut. C’est le ruissellement heureux qui s’annonce…