Lafond s’en mêle encore…

« …Moi je crois qu’un matin, un matin, la fenêtre va s’ouvrir et le soleil va rentrer dans ce vestiaire… »

Oui, assurément. Les incantations de Lafond, cette intuition exacerbée et son esprit critique- toujours dirigé contre les mêmes…-sont un régal. Le tout ponctué de ses inspirations puissantes, qui font se gonfler la chemise, bras croisés devant la poitrine, comme un coq prêt à en découdre.

Juste un détail, Jean-Baptiste, le match de l’équipe de France, c’est vendredi…Soir. Effectivement, pas vraiment calé sur les « horaires » du Soleil, j’en conviens. Donc attention à ce que le Soleil ne rentre pas prématurément, comme certain joueur nanti d’un carton rouge, ou bien trop tard, une fois que les Bleus l’auront quitté…ce vestiaire.

Agur