« Un petit poisson, un petit oiseau* »

Un petit poisson, un petit oiseau jouent à distance. Lui, c’est les flaques, l’eau. Elle sur sa trottinette rose, avec deux roues derrière. Egalement vêtus de bleu, avec un petit rappel « fille » pour elle et ce passe, bleu turquoise dans ses cheveux. Comme un ruban sur le cadeau.

Lui, solitaire, parmi ces gens qui passent. Il vient de goûter l’eau boueuse du bac ou l’on nettoie les chaussures à crampons. Avec délicatesse, il a trempé sa main dans l’eau, puis porté son doigt à la bouche. L’expérience rééditée, il piétine quelques flaques éparses, plus loin, avec ses bottes en plastique. Peut-être rêve-t-il de le faire pieds nus ?…

La petite fille n’a pas la même latitude. Elle circule en trottinette, quelques mètres devant, puis revient vers le flot des parents, forcément vigilants. Elle aurait bien du mal à piétiner dans les flaques, quant à porter à sa bouche un doigt trempé dans l’eau du bac…?!!!!

Ils jouent et découvrent le monde, l’explorent, chacun à sa façon. Entourée, très entourée, profitant d’un moment de liberté. Deux petites créatures bleues. D’une capuche que le petit garçon a mis sur sa tête, malgré la douceur, la petite fille allant tête nue, plus le passe. Ils jouent à distance. Au milieu du temps qui s’écoule doucement, des parents qui parlent et passent. Veillant sur un gentil troupeau.

D’un moment solitaire, avec la capuche, pour mieux se retirer et vivre sa rencontre avec l’eau, à cette liberté d’aller et venir, à condition de revenir. La trottinette permet cela. Ces deux petits êtres ont fort à faire, avec les éléments, les déplacements, l’autonomie pour commencer.

Plus tard, peut-être que l’aventure consistera à aller vers l’autre, pour lui dire que ses cheveux sont jolis, ou que son allure est gracieuse, qu’il est vraiment intrépide d’aller les pieds dans l’eau, ou parce que le voir ainsi, un peu à part, donne envie d’aller lui parler. Plus tard. Ce sera dit avec des mots et des gestes qui en diront davantage encore.  Plus tard. « Un petit poisson, un petit oiseau »…

Agur

*Juliette Gréco, Bobino 1972- très belle- à (re)écouter !