Pain…

Pain perdu, prévu. Las, j’ignore les œufs. Pain au lait, du coup. Peine perdue. Pas de session de rattrapage. Puni. Pain de pénitence. Pain trempé. Lourd et blanc d’alvéoles noyées. Quelle drôle d’idée !

Peine adoucie avec du sucre. Du coup, j’ai l’impression d’un ventre de pain. Plus affamé, plutôt assommé. Plombé. Du pain et des jeux. Comme je joue mal avec le pain. Alors qu’il aurait été au moins, joli, doré. Du coup, cette bouillie laiteuse, triste pendant d’une soupe légumineuse.

Bon, la prochaine fois, je relis. Je lis deux fois. Des œufs, oui, ni frits, ni durs. Pour faire du pain perdu. Du pain perdu, pas pour tout le monde…