Le Monsieur te dit…(1)

« -Dépêchez-vous, vous allez être en retard…

-Mais…

-Tssssssssst, mettez-vous en mouvement, votre agenda va se remplir. C’est une règle. Comme l’envie qui donne envie, vous connaissez cela, n’est-ce-pas ?

-Oui, Monsieur

-Prenez quelque chose de consistant aussi au petit-déjeuner, parce que sans cela, vous allez manquer d’énergie. C’est important, voyez-vous.

-Oui, Monsieur

-Bon, je vous laisse, moi, j’ai une journée bien remplie. Il est déjà 7 heures 30. Vous êtes réveillée  depuis quelle heure ?…

-Je me suis levée à 7 heures, Monsieur

-Bon, c’est déjà mieux. Vous voyez, la clé du succès est là, déjà. Un lever tôt, et dés que vous êtes réveillée, hop, saut du lit. Surtout ne pas mollir au lit. Ça, c’est interdit. Comme vous êtes en train de remporter cette première bataille, vous allez avancer.

-Oui, Monsieur

-Bonne journée. On se retrouve ce soir, à 19 heures, vous me faîtes un compte-rendu détaillé, ok ?…

-Oui, Monsieur, comme indiqué dans le contrat.

-Très bien mon petit ».

Déjà le doux visage du patron affable s’était en allée. Quel dommage ! Elle appréciait ces moments de convivialité, Myriam, de  pouvoir converser avec quelqu’un. Quelqu’un qui était « quelqu’un », pour de vrai. Le patron des patrons, qui n’hésitait pas, chaque matin, à s’adresser à eux, en personne. Pour leur bien et bien au-delà. Pour le bien de tous.