Petits pas…

Petits. Petites chaussures pour petits pieds. L’humanité se perpétue. Un argument sans pareil. Depuis ces discours à vomir, qui nous reprochent de vivre à crédit, laissant aprés-nous un monde de dettes ou sans arbres…Non pas qu’il s’agisse de nier une réalité, mais l’Odieux de Responsables-élus ou pas-reportant sur la Masse, leur faiblesse et leur incompétence, niant leur part prépondérante, me répugne . L’art de culpabiliser. … Continuer de lire Petits pas…

Fin d’Octobre

      Ultime dimanche d’Octobre. Des voitures, des files de voitures garées sur le bord de la chaussée. Depuis Dancharia, déjà, des parkings bondés. Des achats de bouche, avant d’aller visiter ceux qui nous manquent (ou pas), retournés à la Terre. Un doux automne qui se prolonge, sinon en ripaille, du moins en déjeuner prolongé, d’apéritif, jusqu’à la case « digestif ». Du piment, des tablées, … Continuer de lire Fin d’Octobre

« Ce qui nous lie »…

Une réplique, dans le film. « J’étais parti pour le fuir, je suis revenu à cause de lui »… Le fils parlant du père. Quelques variations possibles : A cause de lui, je ne suis pas allé au bout de ma fuite. J’étais parti pour la fuir, je suis revenu. J’étais parti, je suis revenu à lui. J’ai fui, je suis revenu. Partir pour fuir. Fuir. Partir. Revenir. … Continuer de lire « Ce qui nous lie »…

Rugby, voiture et bricolage

L’annonce de l’équipe de France depuis la concession régionale d’une marque de voitures. Le poster de l’équipe de l’Aviron Bayonnais distribué dans le magasin de bricolage. Moi qui n’ai pas de goût pour les voitures et certainement pas mérité la punition d’une visite au  magasin de bricolage… J’ai du coup l’impression d’être sur une île ; avec beaucoup de place autour, si vous voyez ce … Continuer de lire Rugby, voiture et bricolage

Le Monsieur te dit (5)

L’appel était imminent. Monsieur Gata allait apparaître sur le grand écran, dans la chambre. Un écran recouvrant entièrement une paroi. Neuf mètres carrés. Ramené à la superficie du logement, cela faisait beaucoup. Une cuisine de dix mètres carrés avec un lave-linge, une salle d’eau de cinq mètres carrés, une chambre de douze mètres carrés avec un meuble pont. Ce dernier point avait constitué un choix … Continuer de lire Le Monsieur te dit (5)

Le Monsieur te dit (4)

Le reste de la journée se déroula, entre pensées, réflexions, tergiversations. Oui des tergiversations. Comment ne pas honorer ce rendez-vous ?… Le contrôle social. Un phénomène magnifique, une construction qui fonctionnait à merveille. Myriam vivait dans un vieil immeuble, avec une grande cour intérieure. En fait deux cours intérieures, dont l’une consistait en un immense puits de jour…sans jour. Comme pourrait l’être une vaste cage … Continuer de lire Le Monsieur te dit (4)

Le Monsieur te dit (3)

Mais, ce mardi, la pause du charmant fut de courte durée. Sans doute un rendez-vous ou quelque chose d’urgent à traîter. Il n’avait même pas terminé son café. Le peu de regards échangés ne remplirait pas le vide affectif de la « passive » . Cependant, la pause-café de ce matin, si elle ne constituerait pas une réalité à fantasmer-quoique…-marquait ce jour, particulièrement. Elle déplia ses belles … Continuer de lire Le Monsieur te dit (3)

L’eau ferrugineuse

  « L’eau ferrugineuse, comme son nom l’indique contient du fer…du fer…Et le dire c’est bien, mais le faire c’est mieux. » Bourvil J’ai en mémoire ces paroles du sketch interprété par André Raimbourg. Alors pour ne pas risquer de « rouiller », à l’occasion du déjeuner, j’ai opté pour un txakoli. Du vin blanc d’ici,  produit à partir de raisins verts. Il convient cependant de reconnaître, que nous … Continuer de lire L’eau ferrugineuse

Des chiens et des hommes

Le nombre d’humains qui se promènent au bout d’un chien…En tirant fermement sur la laisse. Ou plus lâchement. Quelques quadrupèdes muselés. Pour mieux s’épanouir, sans doute. D’autres qui tirent sur la corde qui les attache, en les privant. Comme font souvent les cordes. Qui ne se contentent pas de pleuvoir. Qui attachent, détachent, assurent aussi. Rassurent encore. Certains qui se précipitent sur moi, exubérants, manifestant … Continuer de lire Des chiens et des hommes

Le monsieur te dit (2)

Il lui tardait déjà d’être à 19 heures, pour avoir le plaisir d’entendre Monsieur Gata. Quel bonheur ! De quoi passer cette journée, sans même y prêter attention. Oui, pour sûr, elle avait un vrai enthousiasme, tout à coup. La consultation des offres d’emploi, sur le site de PolEmploi, puis d’autres sites encore. Des candidatures, au moins une par jour, plus des candidatures spontanées. Pas … Continuer de lire Le monsieur te dit (2)