AP 8, llegando de Bilbao despues de la salida 64…

L’autoroute du Cantabrique, oui, sûrement, mais nous sommes en Euskadi. A cet endroit, les  noms indiqués sont : Elgoibar, Mendaro, Azkoitia. De beaux noms. Après cette sortie, en venant de Bilbao, dans une courbe, se trouve une maison avec une parcelle bordée par l’autoroute. Le passage, les nuisances sonores…Je préfère ne pas y penser. L’habitué des lieux a écrit sur quelques panneaux, disposés contre la clôture. Il demande à ce que l’on fasse moins de bruit, en passant. Une exigence de bon voisinage, somme toute normale.

L’autre soir, je l’ai aperçu coiffé d’un chapeau, tout contre la clôture en train de jouer de la flûte. Seul et armé d’un flûteau, pour dissuader les véhicules vrombissants ou pétaradants.

« Day after day, alone on the hill… » el hombre de la curba me hace pensar por esta cancion de los Beatles. 

« Jour aprés jour, seul sur sa montagne…L’homme de la courbe ( du virage) me ramène à cette chanson des Beatles. Si belle.