Des chevaux et d’Euskadi

  Ils étaient contents d’avoir des nouvelles de leurs congénères du mont Adarré, à Louhossoa. Rassurés même du sort de « leurs petits frères ». Là, je rapporte leurs paroles. Nous sommes  restés un moment, à distance, mais nous avons échangé plutôt aisément. Que les résidents des hauteurs Labourdines, ne se formalisent pas . Dans l’expression « petits frères », il y avait beaucoup de tendresse. Ceux de Bizcaye … Continuer de lire Des chevaux et d’Euskadi

« Un petit coin de parapluie…

…contre un coin de paradis »*. Un immeuble de Mary Poppins. Pour décoller et s’envoler. Le cœur léger. Une magie des lieux revisités par Walt Disney ;  inimaginable. En fait de Mary Poppins, des parapluies cloués aux parois verticales. Pas sujets au vertige, mais pas vraiment des aventuriers, non plus. D’utiles parapluies, qui permettent au linge de sécher dehors…à l’abri. A croire que nous sommes en … Continuer de lire « Un petit coin de parapluie…

Ascensor para el servicio, beaucoup plus paisible que « L’ascenseur pour l’échafaud »* !

    Gare de Bilbao. Ce matin de dimanche. Des employés-hommes et femmes- du service de nettoyage, en tenue fluorescente, le verbe haut. Quittant leur pause-café et la terrasse en  » Agur » guillerets. Je m’enquiers des toilettes. C’est à l’étage, en prenant l’ascenseur. Je monte donc. L’étage est désert . Un grand miroir dans le fond. En sortant, comme j’attends l’ascenseur qui me ramène vers … Continuer de lire Ascensor para el servicio, beaucoup plus paisible que « L’ascenseur pour l’échafaud »* !

Soir de Fêtes (3) : 1984 – 2017, Big Brother avez-vous dit ?…

Billet premier : Les allées Paulmy, en pente douce, avec leurs deux rangées de véhicules. Des véhicules de forces de sécurité d’un côté pour embarquer ou débarquer,  des autobus qui vont ramener, aprés les avoir déversés, des festayres de tous âges de l’autre côté. Des plots de béton, posés sur le sol pour empêcher un véhicule conduit par un « fou »*, de faire irruption et de … Continuer de lire Soir de Fêtes (3) : 1984 – 2017, Big Brother avez-vous dit ?…

Soir de fête (2) : en jaune et bleu

En descendant vers la rue Port-Neuf, quelques pas aprés le « carrefour » avec les rues Orbe et de la Monnaie…Du bruit. De la musique. Du « gaz » ! Je m’avance. Sans regrets. Je laisse derrière moi la Cathédrale et quelques routards-sans port d’attache, en balance sur le pied droit, le gauche, la « boîte à mouvoir » indécise ; marche avant, marche arrière ?! L’équilibre est précaire. Quelques tables … Continuer de lire Soir de fête (2) : en jaune et bleu

Soir de Fêtes (1) : Pelote et rebonds…

En sortant du Trinquet Moderne, aprés une belle demi-finale de pelote à main nue. De beaux champions, des noms magnifiques qui sonnent bien, qui claquent, comme fusent les pelotes. Waltary, Ospital, Guichendut, Bilbao. D’Euskadi, de Cuba, « le sport d’un peuple, pour tous les peuples » selon la formule de Maurice Abeberry. Ce soir, au-delà de la paire gagnante, les joueurs ont fourni un spectacle magnifique. Le … Continuer de lire Soir de Fêtes (1) : Pelote et rebonds…

« Je vais aux Fêtes de Bayonne »

…Chanter et danser, Rire et m’amuser A travers ces rues qui résonnent De cris de chansons Et de flons flons »   Une affiche en noir et blanc, du temps d’avant. Dans une vie en couleurs, avec des raisonnements parfois binaires…comme maintenant. Des fêtes qui surviennent plus tôt, en Juillet. Août n’appréciant plus leur califourchon, concentré qu’il est sur ses artifices de f(vi)eux . Des fêtes … Continuer de lire « Je vais aux Fêtes de Bayonne »

Fusion…

Ce matin dans la presse quotidienne régionale, les maires de Boucau et Tarnos sont interrogés. Ils évoquent un passé de séparation, décrété par la loi, il y a 160 ans. Et de mentionner les réalisations communes, les projets concernant les deux collectivités. A défaut de rejoindre les « Basses Pyrénées », on sent bien un penchant vers  les « Pyrénées Atlantiques »… Un détail, par contre m’amène à réagir. … Continuer de lire Fusion…

AP 8, llegando de Bilbao despues de la salida 64…

L’autoroute du Cantabrique, oui, sûrement, mais nous sommes en Euskadi. A cet endroit, les  noms indiqués sont : Elgoibar, Mendaro, Azkoitia. De beaux noms. Après cette sortie, en venant de Bilbao, dans une courbe, se trouve une maison avec une parcelle bordée par l’autoroute. Le passage, les nuisances sonores…Je préfère ne pas y penser. L’habitué des lieux a écrit sur quelques panneaux, disposés contre la … Continuer de lire AP 8, llegando de Bilbao despues de la salida 64…