Tunnels pour Bilbao

Ils sont nombreux sur l’autopista jusqu’à Bilbao, encore davantage après. Comme si parcourir le Pays Basque était facile, mais pas forcément limpide…

Des  paysages avec ces villes encaissées et étirées comme Eibar, la route qui joue à cache-cache avec l’Océan, les éoliennes qui vous surveillent et annoncent votre venue, dés le parque eolico de Oiz, des fermes typiques et solides  à flanc de montagnes, des parcelles replantées à côté de conifères et de sapins anciens. Une variété de vert, d’ôcre aussi, un éclairage changeant pour peintres, photographes; du bonheur à voir et à parcourir !

Et donc, nos tunnels depuis Arizmendi (161 m),  Aritzeta ( 264 m) , Meaga (465 m) , Itziar (490 m) , Istina (196 m ), Zaldibar (599 m) et quatre anonymes- entre 125 et 220 mètres- pour aboutir à Bilbo.

Zaldibar est triste. Non content, en effet, d’être le plus long et d’être régulièrement moqué par les autres, Zaldibar affiche 599 mètres depuis Donosti, et …594 mètres depuis Bilbo !

Imaginez-vous les conversations de tunnels, le soir quand tout est calme, que les camions se sont garés, regroupés dans l’attente du lendemain. Imaginez-vous ces rires sarcastiques de tunnels moqueurs et ces fou-rires qui résonnent depuis leurs cavités plus ou moins éclairées !  La vie de « tunnel » connaît aussi ses tourments. Pauvre Zaldibar !