Législatives, Pyrénées-Atlantiques, 6 ème circonscription

Les candidats, sur des affiches. Avec leurs suppléants. Logique. Le candidat d’en Marche, figure lui aux côtés…du Président de la République. Ni plus ni moins. D’ailleurs, l’on ne sait même plus qui est le candidat ou le suppléant. Peut-être qu’on peut faire Président et député, ou maire et suppléant, ou maire et Président de la République, ou député et maire ?! Une dernière remarque, le … Continuer de lire Législatives, Pyrénées-Atlantiques, 6 ème circonscription

La saison des pieds exhibés

C’est la saison des pieds nus, exposés par la ou le copilote. Je crois que c’est une idée originale d’UNE copilote. Reprise largement. Dans tous les styles. Il y a ceux posés sur le tableau de bord, ceux qui viennent tutoyer le pare-brise, ceux qui sont plutôt orientés vers la vitre, et ceux qui sont en suspens. Des téméraires ! L’attitude ne me dérange pas. … Continuer de lire La saison des pieds exhibés

Carnet de route ; depuis Moirax aux confins de la Dordogne

Ce n’est pas une hallucination du matin. Un parterre bleu, au lever, sans lien avec une soirée arrosée. Une piste pour s’élancer, vers d’autres lieux. Plus bleue, « plus bleus que le bleu de tes yeux »…Une piste qui se transforme en route qui trace, aprés « Les Tricheries », la bien-nommée (?!), et sa Départementale 656. Quelques villages ou hameaux « traversiers », c’est-à-dire coupés et séparés  par la route. … Continuer de lire Carnet de route ; depuis Moirax aux confins de la Dordogne

Location 500 m2 à la Chambre d’Amour

Arrivé aprés dix-neuf heures.  Accueilli par l’Océan vivifiant, pour un bain rapide, rafraîchissant. L’Océan, fréquenté par deux baigneurs ou trois, des surfeurs et cette nouvelle catégorie de « marcheurs sur l’eau ». La marche nordique, la marche aquatique, prochaine étape : la marche stratosphérique! Un bain, puis deux, puis trois. De petites gorgées, ou  petites bouchées, en ablutions multipliées. Pour en profiter davantage encore. Comme des baisers … Continuer de lire Location 500 m2 à la Chambre d’Amour

Les tamaris

Ils ont été chantés par Luis Mariano, depuis Biarritz. « …Où l’on s’en va, au clair de lune, s’embrasser sous les tamaris… » Je les fréquente, à Donosti, m’éloignant de la Concha, pour aller me sustenter par là. S’embrasser sous les tamaris, pas très heureux. D’ailleurs les tamaris en question n’y incitent pas. Il figurent des couples qui ne tiennent pas, ne se tiennent plus,   artificiellement … Continuer de lire Les tamaris

Biarritz Olympique Pays Basque 2017-2018

Acte 1, ce lundi 22 mai : une photo dans la presse quotidienne régionale, Nicolas Brusque et Benjamin Gufflet.  Le club aura un budget avoisinant les onze millions d’euros; du répondant, en somme. Je ne résiste pas, à cet inventaire que je vous laisserai le soin de  qualifier. Depuis « Biarritz Rugby Evolution », qui représente le poumon financier du club- avec Benajamin Gufflet et Bruno Ledoux, … Continuer de lire Biarritz Olympique Pays Basque 2017-2018

Fin de saison, saison de fins

En rugby, c’est la fin de la saison. La partie la plus belle, la plus excitante. Avec la survivance de phases finales, même si l’on est désormais très loin de ces déplacements exceptionnels, sur des terrains dit « neutres » pas forcément équidistants, du reste. Très loin de ces migrations en Micheline, bus ou voitures, avec des drapeaux, des nourritures terrestres, de l’alcool, des rencontres dans les … Continuer de lire Fin de saison, saison de fins

« Ici, ici… »

Moi, à la fin, je n’y comprends plus rien. « Ici, ici c’est Armandie », à Agen, d’accord. « Ici, ici, c’est Jean Dauger », à Bayonne, ça va. « Ici, ici, c’est Biarritz » à Aguilera, pas de doute. Mais, aujourd’hui, à Bordeaux, à la fin du match, j’ai bien entendu : « ici, ici c’est Armandie! ». Alors, soit les suiveurs  agenais se sont égarés, soit ils sont capables d’être partout … Continuer de lire « Ici, ici… »

Le poids des mots, le choc des photos

Quand je serai grand, je vendrai du tabac qui ne viendra pas de ma tabatière. Comme ça, légalement, je pourrai vendre un produit qui abat. C’est mieux que de vendre des armes ou des larmes. Quoique dans mon entreprise tant prisée, j’essaierai de diversifier mon activité. Donc de vendre aussi des armes, des larmes, sans charme. Promis. C’est une activité qui nécessite un grand courage … Continuer de lire Le poids des mots, le choc des photos