Le pied

Trouver chaussure à son pied n’est pas facile. Personnellement, j’ai besoin d’essayer les deux . Qui feront ou pas, la paire. Et je ferai alors, affaire.

Ici une espadrille, pour joyeux drille. Une note légère pour accompagner le trille. Une semelle en corde de chanvre, pour un certain genre. L’espadrille, un mot que l’on  n’utilisait pas, chez nous.

On disait « sandale ». Ça faisait plus viril, plus viril que la vrille. « Sandale », ça sonnait comme « vandale ». On disait à l’époque d’un buteur, ou d’un botteur au rugby, qu’il avait un « sacré coup de sandale ». Rien que de l’écrire, j’entends le son du ballon en cuir, bien frappé, que dis-je épousé, par le cou-du-pied. Si vous voulez un nom; BEAUXIS.

Quel pied!img_20170218_174256