Biarritz-Oyonnax : avant le match (1)

Une affiche. Le cinquième reçoit le premier. La télévision ne fait pas le voyage « à vide ». Trois camions. Des câbles. Des câbles et des malles. Des malles de câbles. Des enrouleurs aussi. Et nos vies, là-dedans. Là, ce sont des images qu’on nous destine. Des images rapportées par des machines pilotées par des humains.

Mais pas des images d’humains. Ou plutôt si. Des vues d’humains jouant au rugby. Mais des vues qui excèdent largement le champ de vision du spectateur lambda*. On filme, on zoome, en gros plan, au ralenti…On dissèque. Rien n’échappe à BIG TELE. BIG TELE is watching us!

 

spectateur lambda* : spectateur « etche », ici. Euskadi bizi naiz!

 

IMG_20170406_194136