Bayonne 24 Bordeaux 20 : et à la fin…

Il a été élu « homme du match ». Il l’a été. C’est une habitué. Jean MONRIBOT, le capitaine de l’Aviron Bayonnais. Un capitaine qui paie de sa personne. Un combattant généreux, au panache bleu!
Un de ces hommes que l’on suit, qui vous entraîne et vous emmène. Un élan qui vous emporte. Jean Dauger a les yeux de Chimène pour son capitaine ! Comment se résigner à ne plus vibrer avec ses plaquages, ses rushs, ses courses, son ardeur au combat ?…
Une saison encore à Bayonne. Dans cette enceinte qui a aussi besoin de POTTOKA. MONRIBOT par ses fulgurances sur le terrain, POTTOKA pour la vie qu’il insuffle tout autour!
Une saison à venir avec les treize meilleures formations de l’Hexagone. Une saison, puis une autre le temps de patienter que les TAUFA, ZABALA, MENAGE, LAVEAU, BONIFACE et consorts prennent la relève. Voilà le projet à envisager, n’est-ce-pas ?
« Bayonnais, allez, allez, Bayonnais allez, allez ! «