Tomate (3)

Une déclaration à 16 heures 30. Costume cravate. Le Maire de Pau va parler. Depuis Paris. Une conférence de presse annoncée comme un temps fort. Oui, un temps fort de plus. On vit tellement de temps forts, du reste, que toutes les horloges de France retiennent leurs aiguilles…Les Béarnais  ne ménagent pas leurs efforts. Entre l’un qui marche, ou qui erre, et l’autre passé maître dans l’art du suspense… Pour nous dire qu’il n’ira pas. Finalement.

C’est à  un autre philosophe qu’il propose une alliance. Une alliance, pour un mariage de plus. Un mariage pour donner de la consistance au centre. Le centre de quoi? Un centre d’appels en marche, qui dira tout et son contraire, comme l’ex-président de l’Olympique de Marseille. Un beau parleur qui commence par la condition ouvrière, certainement une des préoccupations majeures de la Banque Rothschild, les lundis matins de 8 à 9 heures…pour enchaîner sur la colonisation, avant d’avoir évoqué les humiliés du mariage  pour tous!?…

Bon, ça ne vaut pas une tomate. J’ai horreur de jeter la nourriture. Enfin symboliquement un prix « tomate qui voulait se faire plus grosse que la cœur de bœuf ». Oui, cela irait bien a bien au Maire de Pau. Un avatar dans toutes les acceptions du terme.img_20170211_155259