Bayonne, La Rochelle; quatrième de fermeture

img_20170112_205247Il y eut un match. D'une Coupe d'Europe à laquelle Bayonne a tourné le dos. L'avant-match est annoncé avec un "hymne mini". On a sorti ici les touts petits plats. Une maigre pitance. "C'est la Pena qui crie sa joie" sous cette pluie-là. Si LAGARDE ouvre rapidement le score, sur une pénalité à la 4ème minute, des 40 mètres à droite des poteaux, en regardant vers la Cathédrale. Ce temps qui rend vaine et dérisoire la phase "j'essuie le ballon avant de lancer en touche", fournit aux joueurs des "pause-boisson", à l'occasion de chocs ou de blessures...La boisson descend pourtant du ciel! Il suffit d'ouvrir la bouche...
JAMMES égalise à la 9ème minute après une séance de déferlante rochelaise. De 17 mètres à gauche des poteaux, en tournant le dos à la cathédrale.
BOTIA secoue LAGARDE et lui fait perdre le ballon sur un régal de plaquage. Les Rochelais se mettent en mouvement; dans le sillage de QOVU, une première brèche, et 3 passes plus loin, la ligne d'en but bayonnaise n'est plus qu'à cinq mètres!LAGARDE suite à un bon enchaînement des bleus déguisés en vert, ce soir, score sur une nouvelle pénalité :06 à 03 pour les locaux. Le temps pour JAULHAC de recevoir un carton jaune, pour les rochelais en gris de pilonner aprés une mêlée à cinq mètres, et de conclure par un essai en force, transformé. Bayonne 06, La Rochelle 10. Immédiatement sur le renvoi, un en-avant rochelais ignoré va se transformer en pénalité pour Bayonne. LAGARDE ajuste à 10 mètres face aux poteaux. Nous sommes à la 35 ème minute. Aprés le saignement de Whitelock, Le Bourhis est remplacé par Laveau. Les Rochelais reprennent leur méthode. A grands coups d'épaule. Pour un nouvel essai de BOUGHANMI, histoire de rajouter un peu d'eau sur la tête des Bayonnais. Juste avant la mi-temps! La Rochelle se détache; 17 à 09. LAGARDE est resté au vestiaire, pour cette deuxième mi-temps. DU PLESSIS lui succède. La souris grise rochelaise, dans le sillage de QUOVU emporte tout. BOTIA marque. La Rochelle 24! BEATTIE est remplacé par LESPINASSE, La Rochelle ouvre le bal des remplaçants dés la 49 ème minute et change totalement sa première ligne. Un carton jaune pour JANE, les changements bayonnais, un ballon porté bayonnais qui se transforme en mêlée rochelaise à la 61ème minute, comme un symbole...La souris grise reprend son siège de la ligne de but bayonnaise. La Rochelle, experte en sièges. Evidemment. L'histoire nous l'a montré. BALES est revenu lui aussi d'un passage sur le banc, chaleureusement félicité par COLLAZO(!), à cette occasion. Une inspiration de DU PLESSIS pour une passe au pied à FUSTER qui marque aprés une course de trente mètres. Bayonne ramène le score à des proportions plus douces. 14 à 24, quatrième victoire rochelaise face à l'Aviron. La Rochelle joue la Coupe d'Europe en gris, et le top 14 en noir; le sort de l'Hexagone serait-il plus funeste que celui de l'Europe?!...
Nous étions loin, très loin pourtant de l'Hymne à la Joie. Et auparavant, "un hymne mini"repris en choeur par des poignées de suiveurs, n'annonçait pas de triomphe.Heureusement, Pottoka et ses galettes pour les spectateurs-rois. Délicate attention à la pause! Un intermède tendre, dans une soirée mouillée.

3 réflexions sur “Bayonne, La Rochelle; quatrième de fermeture

  1. C’est un plaisir de lire ton compte-rendu de match. Précis, frais et imagé. On attend les prochains.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.